Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 6 janvier 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.600 : Pas de privilégiés devant la crèche !

Hyper-moderne, cette fête de l'Epiphanie, qui nous explique que Jésus n'est pas venu que pour les gens de sa religion ou de son pays seulement ! Un message que l'on a bien besoin de réentendre et de méditer, à notre époque où nous doutons des autres continents et où tant de catholiques ont l'impression d'être quand même, de par leur pratique religieuse, un peu meilleurs que ceux qui pratiquent d'autres religions (inférieures), ou que ceux qui leur semblent "loin de Dieu".
Y aurait-il donc des places privilégiées auprès du Sauveur ? Une carte d'identité catholique qui donnerait droit à être plus et mieux sauvé que les autres ?  Absolument contraire à l'Evangile et aberrant !
Je prends un exemple. Lors des deux célébrations la nuit de Noël, à la salle polyvalente de Mortagne comme à la basilique de Saint Laurent, il a été lu un passage du Coran rendant un bel hommage à Jésus et à Marie ; passage tiré de la sourate 3 du Coran, verset 45 ; je vous en recite le texte : "Les Anges dirent : "ô Marie, Dieu t'annonce la bonne nouvelle d'un Verbe émanant de lui ; son nom est le Messie, Jésus, fils de Marie, illustre dans ce monde et dans la vie future : il est au nombre de ceux qui sont proches de Dieu."
Par la suite, certaines personnes m'ont fait part de leur étonnement qu'une phrase du Coran ait pu trouver sa place dans une célébration de Noël. Je les comprends, vu la façon dont trop de médias nous roulent dans la farine en ne nous parlant des musulmans que lorsque certains, qui n'ont d'ailleurs de musulmans que le nom puisque ce sont des assassins, brûlent une église ; des médias incapables de nous parler de façon positive des musulmans, alors que ceux-ci sont, autant que nous, des enfants chéris du Seigneur.
Heureusement, Saint Paul, dans la 2° lecture de la fête de l'Epiphanie, affirme fortement, je le cite : "Ce mystère que Dieu nous a révélé, c'est que les païens sont associés au même héritage, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus."  (Ephésiens 3/6)
Puisque nous sommes associés au même héritage, cela signifie que les chrétiens ne sont pas plus proches de Jésus, mieux aimés de Jésus que les musulmans, par exemple, ou les non pratiquants.
En lisant le Coran la nuit de Noël, nous avons anticipé un peu la fête de l'Epiphanie ; nous avons essayé de manifester qu'à nos yeux, Jésus est bien venu, non seulement pour les bergers de religion juive ou les chrétiens seulement, mais aussi, pour les mages ou nos frères humains de religion païenne ou d'autres croyances, philosophies ou religions.
La fête de l'Epiphanie symbolise qu'autour de la crèche, c'est bien l'humanité entière, dans son unité, qui est déjà là. C'est d'ailleurs ce que nous exprimons en reprenant aujourd'hui comme chant d'entrée lors de nos messes sur la paroisse : "Jubilez tous les peuples, jubilez pour le Seigneur."
Parlez de cela en famille, en dégustant une bonne galette, et jubilez de bonheur !

4 commentaires:


Denise Bodin a dit…

Ce billet rappelle qu'avec l'Epiphanie toutes les barrières sont renversées. Tous les hommes de toutes les nations et de toutes les races sont invités à la crèche.
Dans l'histoire des mages, Dieu fait le premier pas en donnant le signe de l'étoile. De suite, les mages répondent à un appel. Ils se sont mis en route pour comprendre ce que signifie cette nouvelle étoile. Dieu utilise des signes pour appeler. Il s'offre ainsi à tous les hommes parce qu'il veut avoir besoin d'eux.
Si je comprends bien, Dieu attend notre collaboration. Les mages ont aperçu une étoile pour laquelle ils se sont mis en route. Pour nous, aujourd'hui et demain, il n'y aura pas d'étoile dans le ciel, mais des témoins de la Bonne Nouvelle !

Madeleine Mercier a dit…

C'est vrai qu'il n'y aura pas une étoile dans le ciel pour nous guider, mais peut-on dire que Dieu nous envoie des signes parfois ? l
Personnellement, je le crois.

B.Tarnier a dit…

C’est bien vrai que tout le monde est convoqué à la crèche, des plus petits aux plus puissants ; ceux qui croient sont les vrais privilégiés, et par là même ce sont eux qui deviennent responsables de la propagation du message ! …
Dieu fait toujours les premiers pas, et Il a besoin de notre collaboration pour nous sauver.

Je retiens aussi, de l’homélie que j’ai entendue ce matin à Puy-de-Serre : Il n’y avait pas quatre rois dans le récit de Matthieu, mais deux, Hérode et Jésus ! Et c’est vrai, et pour nous sauver Il s’est livré aux pécheurs en mourant de soif des âmes. Il a voulu nous apprendre à aimer, à servir, à pardonner !

Bernard

Père Gaignet a dit…

Bonsoir Olivier,





A la lecture de ton billet de ce jour, je viens approuver ce que tu nous livre et dont tu nous a entretenu dans ton homélie aujourd’hui.Le verset de St Paul nous dis et nous redis depuis longtemps que toute personne est enfant de Dieu et sera sauvé “ associés au même héritage au même partage de la promesse dans le Christ Jésus” C’est clair et net.

Vraiment je suis très surprise d’entendre encore de “bons chrétiens”s’étonner que l’on parle en positif des musulmans ou des membres d’autres religions. Nous sommes tous frères et sœurs d’un même père qui aime chacun de nous d’un Amour infini. Il y a des bons et moins bons partout, ne cataloguons pas, pas de jugement, jamais.

Ayant une belle fille musulmane ,qui a beaucoup regretté de ne pouvoir lire la sourate du Coran à la messe de la nuit, (étant malade) en famille nous l’avons lu tous ensemble le jour de Noël je,elle en était très heureuse. Je ne supporte pas que l’on attaque sa religion et les autres, je fais réagir et je réagis, c’est mon devoir il me semble...

Elle aurait aimé participer à la célébration de ce matin, la joie d’accueillir ces novices Montfortains très colorés, avec leurs trois prêtres aux missions lointaines, c’était vraiment l’Epiphanie, tous ces signes nous portaient à l’Universalité. Faire Eglise missionnaire ensemble, aux quatre points de la Planète, il me semble que nous sommes appelés à témoignés de cette Foi qui nous fait vivre. Félicitations pour cette initiative .

Comme il est beau et significatif le chant d’entrée et d’envoi de ce matin “Jubilons pour le Seigneur” et dansons aussi; Il nous veut joyeux notre Dieu.
A mardi, en union de prière
pour tous les peuples. Fraternellement. Vévette Jaudronnet