Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 25 septembre 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.804 : Mais où sont donc passés les Frigide Barjot et consorts ?

En ce moment, suite à l'horrible décapitation d' Hervé Gourdel, le monde entier est consterné, et, plus particulièrement encore, notre pays.
De toutes les couches de la population s'élève un grand cri de douleur : électeurs de droite comme de gauche, responsables de toutes les religions, musulmans compris, hommes et femmes de bonne volonté, de tous bords, associations en tout genre, tous se sentent touchés au coeur et manifestent leur compassion, tant pour Hervé que pour les innombrables victimes, musulmanes, chrétiennes et autres, de la barbarie, en Syrie, Irak et ailleurs.
J'ai entendu beaucoup de personnes dire : "Mais nous, qu'est-ce qu'on peut faire ?
Ce matin, nous étions une douzaine à vivre l'eucharistie en l'église d'Evrunes ; nous nous sommes dit qu'à travers cette démarche, c'était notre façon de participer à libérer notre planète de ses démons, en nous appuyant sur le sacrifice du Christ.
Et, ainsi que cela arrive de façon permanente, le texte de l'Evangile du jour correspondait à ce que nous vivions puisque, ainsi que l'évoque saint Luc : "Quant à Hérode, il disait : "Jean, je l'ai fait décapiter..." (Luc 9/7-9)  Cela nous invite à ne pas oublier que Jésus, lui aussi, a vécu dans un monde de violence et de sang !
Hérode, comme le mal, se sentait menacé par Jean-Baptiste. Il est vrai que les forces de la Lumière, nous osons le croire, en Jésus-Christ, aurons le dernier mot !
Je voudrais poser à présent une dernière question. J'ai attendu de longs mois avant de la formuler. J'attendais en effet un geste, un signe, une initiative, qui n'est pas venue ! Je veux parler des masses qui, il y a un an et demi, remplissaient les rues de Paris et d'ailleurs, pour la défense de la vie, du début jusqu'à la fin, ainsi que pour la défense de certaines valeurs de la famille. Plus de 500.000 personnes rassemblées, à diverses reprises, et cela chaque fois, en quelques semaines seulement. Peut-être même le double, selon les Frigide Barjot et autres organisateurs ou veilleurs.
Depuis des mois, je me dis : certainement que ces défenseurs de la vie vont faire preuve de la même inventivité, de la même énergie, pour défendre leurs frères catholiques, et même musulmans, chassés, opprimés, assassinés...
Quel beau témoignage cela représenterait !
Il n'est pas trop tard... Merci à eux d'y penser !

0 commentaires: