Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 24 février 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.378 : "Dieu est humour"

L'idée de ce billet m'est venue d'une discussion que j'ai eue hier avec des personnes me partageant leur étonnement de constater que certains, peu nombreux Dieu merci, soient allergiques à l'humour : quelqu'un leur raconte un fait rigolo, ils restent de marbre, imperturbables, comme s'ils ne condescendaient pas à desserrer enfin un peu les dents, pour une fois, et à s'humaniser un peu. D'où cela vient-il ? Atrabilaires ? Malades ? Complexés ? Jaloux ? Allez donc savoir ! Leur aurait-on donné un malencontreux coup de pied là où je pense, quand ils étaient petits, chaque fois qu'ils esquissaient un sourire ? Par contre, ce sont souvent les mêmes qui, par devant ou par derrière, s'excitent sur les autres pour les vilipender ou les remettre en place. Ainsi qu'aimait le répéter le célèbre humoriste Francis Blanche : "Il y a des gens qui sont chauves au-dedans de la tête : ce sont ceux qui n'ont pas le sens de l'humour."
Une petite blague avant de poursuivre ce billet : savez-vous que, si Adam et Eve avaient été chinois, le péché originel n'aurait pas existé ? Pourquoi ? Parce qu'Adam aurait mangé le serpent. Je ne sais pas si cette histoire vous fait rire, mais les chrétiens de Chine, d'où elle nous provient, se plient en quatre en vous la racontant !
Le talentueux comédien Michel Serrault proclamait : ""J'ai deux passions : faire rire et m'occuper de Dieu. Dieu est humour. Pour Dieu, l'amour et l'humour, c'est un ensemble." D'ailleurs, comme le disait Eugène Ionesco, cet écrivain renommé qui a tant souffert du manque d'amour de son père : "Où il n'y a pas d'humour, il n'y a pas d'humanité." Connaissez-vous "Les petites béatitudes chrétiennes", écrites par Mgr Alfred Ancel ? Voici celle que je préfère : "Bienheureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes : ils n'ont pas fini de s'amuser !" Si quelqu'un manque d'humour, il est sans doute bien loin, et des autres, et de Dieu !
Et si nous méditions sur l'humour dont fit preuve Jésus ? On imagine son petit air malicieux quand il parlait de ceux qui filtrent le moustique (les "pharisiens", ceux qui vous cherchent bêtement des poux dans la tête), mais avalent le chameau ; quand il demandait, l'air de rien, aux disciples qui venaient de se quereller, de quoi ils conversaient ; au moment de la résurrection, quand il se présenta à Marie-Madeleine comme le jardinier qui aurait emporté le corps hors de son tombeau, ou quand il écoutait les disciples, sur la route d'Emmaüs, lui raconter comment il était mort...
Seigneur Jésus, déride nos visages, adoucis nos coeurs ! Apprends-nous enfin l'humour : c'est une si belle façon d'aimer, comme tu as aimé !
Et c'est une si belle piste, en ce temps de Carême, sur le chemin de la sainteté !

3 commentaires:


B.Tarnier a dit…

C’est vrai que Dieu est Amour, et Il est aussi humour, comme je me le dis de plus en plus souvent en prenant de l’âge et comme j’ai été ravi de le voir (sans l’avoir lu) en titre d’un livre assez récent …
Humour, pour moi, signifie Humilité et Amour. Belle méditation pour tous les croyants !
Merci de nous rappeler, en somme, que les personnes humaines qui semblent ne pas avoir d’humour sont essentiellement des personnes blessées dans leur cœur et leur intelligence …
Bon Carême (montée vers Pâques) pour tous !
Bernard

gaignet paul a dit…

Bravo et merci pour tous tes blogs en particulier celui ci:
" Dieu est humour " pour moi
- l'humour c'est le sourire de l'intelligence.
- c'est un clin d'oeil malicieux fait à son entourage
- c'est une fleur au milieu des broussailles.
-l'humour noir ? : il y a des fleurs (en particulier les pensées ) elles ont du noir parmi d'autres couleurs elles n'en sont pas moins belles pour autant...
Continue Olivier

Dominique de Beaupré a dit…

Les étudiants des facultés de théologie protestantes de Montpellier et Paris on un journal dont le titre « Lutin et Calvaire » est déjà tout un programme. Un journal où se mêlent sujets graves et humour, tout comme dans ce blog, dont le n°6 consacre un article à l’humour de Dieu. Extrait : « Pour entendre l’humour et le goûter, deux conditions me semblent indispensables. La première est de ne pas le confondre avec l’ironie et la moquerie et la seconde est d’être capable d’en user à propos de nous-mêmes, de nos choix et de nos pratiques. D’emblée, dire que Dieu est humour, c’est prendre au sérieux ce qu’il dit, ce qu’il fait en acceptant qu’il bouscule nos habitudes, désamorce nos tentations d’orgueil et s’oppose quelquefois à nos logiques. »
J’aime à penser que le Big Bang originel n’est autre que le grand éclat de rire de celui qui a l’esprit le plus spirituel ; Dieu dispersant dans l’univers son humour /amour. Et pour finir le célèbre sketch de Raymond Devos comme méditation spirituelle.
DIEU EXISTE, JE l'AI RENCONTRE !
Je l'ai lu quelque part : "Dieu existe, je l'ai rencontré !" Ca alors, ça m'étonne ! Que Dieu existe, la question ne se pose pas. Mais que quelqu'un l'ait rencontré avant moi, voilà qui me surprend, parce que j'ai eu le privilège de rencontrer Dieu juste à un moment où je doutais de lui, dans un petit village de Lozère abandonné des hommes… Il n'y avait plus personne. Et en passant devant la vieille église, poussé par je ne sais quel instinct, je suis entré… Et là, j'ai été ébloui par une lumière intense, insoutenable. C'était Dieu… Dieu en personne, Dieu qui priait ! Je me suis dit : "Qui prie-t-il ? Il ne se prie pas lui-même ? Pas lui ? Pas Dieu ?" Non, il priait l'homme, il me priait, moi… Il doutait de moi comme j'avais douté de lui. Il disait : "O homme, si tu existes… un signe de toi !" J'ai dit : "Mon Dieu, je suis là !" Il a dit : "Miracle, une humaine apparition !" Je lui ai dit : "Mais mon Dieu, comment pouvez-vous douter de l'existence de l'homme, puisque c'est vous qui l'avez créé ?" Il m'a dit : "Oui, mais il y a si longtemps que je n'en ai pas vu un dans mon église… que je me demandais si ce n'était pas une vue de l'esprit !" Je lui ai dit : "Vous voilà rassuré, mon Dieu !" Il m'a dit : "Oui, je vais pouvoir dire là-haut : l'homme existe, je l'ai rencontré !"
Bon Carême à tous.
Dominique