Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 16 mai 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1941 : Les persécutions des chrétiens contre les Juifs, et la situation actuelle en Israël-Palestine

Lorsque nous avons rencontré le Rabbin Grunewald à Jérusalem, alors que nous l'interpellions à propos du mur instauré par l'Etat d'Israël face aux Palestiniens, délicatement et sans insister, il nous a fait comprendre à demi-mot que, si les Juifs n'avaient pas subi autant de persécutions en Europe, Shoah comprise, ils ne seraient sans doute pas revenus vivre sur la terre de leurs lointains ancêtres !
Il est important de prendre conscience de la responsabilité grave de l'Eglise et des chrétiens d'Europe, ce qui a poussé au retour des Juifs en Palestine, surtout après la Shoah, et entraîné les problèmes que nous connaissons en Israël-Palestine, et dont nous ne devons pas oublier que nous sommes en partie la cause.

-  en 306, le concile d'Elvire (Grenade) décide l'interdiction pour les chrétiens d'avoir des relations sociales avec les Juifs.
-  en 315, le concile de Nicée excommunie les Juifs
-  en 399, le pape Anastase 1° convoque un concile où sont interdits les mariages entre Juifs et chrétiens, sous peine d'excommunication de ces derniers
-  en 439, il est interdit aux Juifs d'exercer une profession publique ou militaire, et l'on cherche à leur imposer la conversion au christianisme
-  en 461, interdiction aux prêtres de partager un repas avec des Juifs
-  au 4° s., St Jean Chrysostome parle des Juifs comme étant "hostiles à Dieu" ; il prêche aux chrétiens que c'est un péché de traiter les Juifs avec respect.
-  au 4° s. aussi, St Augustin écrit qu'il ne faut pas tuer les Juifs, mais les condamner à la dispersion et à l'humiliation, en signe de victoire de l'Eglise sur la Synagogue.
-  au 6° s., St Pierre Chrysologue emploie à leur égard le terme de "déicides" (assassins de Jésus), ce qui va justifier des siècles de persécution des Juifs. Il appelle la synagogue "la maison de Satan".
-  en 576, à Clermont, baptême forcé de 500 Juifs, les récalcitrants étant expulsés.
-  vers 580, il est décrété qu'un Juif qui frappe un chrétien doit payer une lourde amende, ou sinon, avoir le poing coupé.
-  en 582, le roi Chilpéric 1° établit un édit ordonnant "à tous les Juifs de Paris d'être baptisés sous peine d'avoir les yeux crevés."
-  impossible de citer tout ce qui est arrivé aux Juifs : ils sont persécutés ainsi dans toute l'Europe chrétienne, considérés comme des citoyens de second ordre, obligés de vivre dans des ghettos, souvent expulsés... Des milliers sont assassinés  et leurs biens spoliés.  Ils sont accusés de mettre à mort des enfants et de les saigner pour leur célébration de pâque.
-  en 1096, 800 Juifs sont tués à Worms.  A Ratisbonne, les Juifs sont jetés dans le Danube pour y être "baptisés".
-  en 1181, Philippe Auguste fait saisir les biens juifs, et en 1182, les Juifs sont expulsés du royaume et leurs synagogues transformées en églises.
-  en 1215, le 4° concile de Latran force les Juifs à porter un insigne.
-  en 1236, les croisés ont attaqué les communautés juives d'Anjou et du Poitou et ont essayé de les baptiser. Environ 3000 Juifs, qui ont résisté, ont été assassinés.
-  en 1242, St Louis fait brûler à Paris 24 charrettes d'exemplaires du Talmud.  En 1269, St Louis impose aux Juifs le port de deux signes jaunes, l'un sur la poitrine, l'autre dans le dos.
-  en 1306, Philippe le Bel expulse 100.000 Juifs, qui partent surtout vers l'Espagne
-  au 14° s., des milliers de Juifs sont brûlés, torturés, assassinés, expulsés, dans toute l'Europe.
-  au 15° s. également, sous l'Inquisition, ils sont  brûlés sur le bûcher, étranglés, écartelés...
-  en 1492, les rois catholiques expulsent 150.000 Juifs d'Espagne et du Portugal. Expulsions massives aussi d'Italie, d'Allemagne, etc...
-  les siècles suivants ne sont qu'une succession de pogroms, qui serait trop longue à énumérer. Citons pour l'exemple les 100.000 Juifs massacrés lors du soulèvement des Cosaques en 1646.
-  cette vague de pogroms antisémites, surtout dans l'Europe de l'Est (Pologne, etc...) se poursuivra aussi en France (dans notre pays, jusqu'en 1848).
-  le sommet tragique de tout cela : la Shoah !
-  et même là, tout n'était pas fini : il est ahurissant de voir qu'en 1946, des dizaines de Juifs sont tués, bien d'autres blessés, à Kielce, au coeur de la Pologne bien catholique, pour des raisons infâmes. Tandis que d'autres pogroms ont lieu qui ont fait fuir les derniers Juifs d'Europe de l'Est.
-  pour terminer ce tableau, pourtant bien incomplet, en 1947, 4500 Juifs, parmi les rares survivants de la Shoah, embarquent sur l' "Exodus", à destination de la Palestine, alors sous mandat britannique. Le bateau est intercepté par la Royal Navy, et les passagers renvoyés derrière des barbelés, et en Allemagne même !!! Cela suscita un tollé mondial. Ce scandale pèsera sur le vote de la création d'un Etat juif à l'ONU, sans d'ailleurs que l'on tienne compte le moins du monde des Palestiniens vivant sur ce territoire...

Théodore Herzl, marqué par l'affaire Dreyfus, fondateur du sionisme, déclarait, à la fin du 19° s. : "Si dans une génération, les Juifs ne quittent pas l'Europe, ils seront exterminés !"
Et si le fait de connaître cette histoire tragique du peuple Juif pouvait nous aider, non pas à excuser bien sûr, mais au moins, à comprendre pourquoi, ainsi rejetés, massacrés sans répit durant 20 siècles, mal-aimés encore actuellement en France,  les Juifs cherchent aujourd'hui à se protéger enfin solidement derrière des murs, pour éviter d'être à nouveau conduits, sans pouvoir se défendre, à l'abattoir, ou rejetés à la mer ?