Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 5 avril 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.413 : Quatre visages du Bon Berger

En ce Jeudi-Saint, je voudrais méditer avec vous sur quatre attitudes de Jésus, en tant que "Bon Berger".

Tout d'abord, il est DEBOUT, à la façon d'un guide. Il appelle chacune de ses brebis par son nom ; il part à la recherche de celle qui est égarée, il la sort des ronces et des épines pour la remettre sur le bon sentier ; il nous conduit vers de bons pâturages. C'est ce qui se passe encore aujourd'hui quand une équipe liturgique prépare une messe, anime la prière de l'assemblée, en lien avec le célébrant. Ou lorsque des catéchistes accompagnent des enfants, les conduisent vers Dieu. Ou encore, quand Benoît XVI fait remarquer à Fidel Castro que, là où l'on élimine Dieu, la vie des peuples est en danger. Notre société en effet a besoin de bons bergers qui, à l'exemple du Christ, aident notre humanité à vivre debout, dignement.

A GENOUX, c'est l'image du Christ qui ne se contente pas de discourir, mais prend un tablier et sert ses frères ; par exemple, lors de l'épisode du lavement des pieds, fortement rappelé en cette fête du Jeudi-Saint. Quand une religieuse âgée, à l'Union Chrétienne, en aide une autre, plus démunie, quand des chrétiens prennent le temps de venir balayer leur église afin que tous s'y sentent bien, quand des membres du Service Evangélique des Malades vont rendre visite à des personnes isolées... Mais aussi, hors Eglise, lorsqu'un conseil municipal se donne du temps pour voir comment servir au mieux la population de sa commune ! Notre société a besoin de serviteurs qui se mettent à genoux pour permettre aux autres de se tenir debout !

COUCHE, étendu sur la croix. Eh oui, de même que Jésus est passé par cette étape douloureuse, nombre de nos frères sont à terre, épuisés par la maladie, la souffrance, l'échec, la solitude, le chômage ou le désespoir, crucifiés qu'ils sont par les épreuves qu'il leur faut affronter. Ces personnes sont les images visibles du Christ-Sauveur, donnant sa vie pour notre salut ! Et en même temps, il y a tous ceux qui, comme Simon de Cyrène, aident Jésus, et leurs frères, à porter leur croix. Pensons aux personnes qui accompagnent les familles en deuil et préparent les sépultures, aux soignants dans les hôpitaux, aux personnels dans les maisons de retraite...

IL NOURRIT SES BREBIS, son peuple, à travers le Pain de Vie. La route est bien longue ici-bas ; qui pourrait avancer sur le chemin sans nourriture, sans remèdes ni fortifiants ? Sans pain ni soutien ? Cela, Jésus l'avait bien compris. Voilà pourquoi il nous a laissé, non pas de bons conseils seulement, mais sa propre personne, comme un aliment sauveur, une semence d'éternité : l'eucharistie, grâce à laquelle nous entrons, dès ici-bas, dans la vie qui ne finit pas.

Puisse ce Jeudi-Saint nous permettre de redécouvrir la beauté du visage du Bon Pasteur, à travers ces diverses attitudes de Jésus, debout, à genoux, étendu sur la croix, se laissant prendre et manger par nous, pour notre délivrance et le salut du monde entier !

0 commentaires: