Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 8 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.245 : Elections 2012, un vote pour quelle société ?

Le 3 octobre dernier, le Conseil permanent des évêques de France vient de publier, sous le titre même de ce billet, quelques "éléments de discernement" à l'attention des électeurs que nous sommes. Ce texte est intéressant et je vous y renvoie. De façon claire et ramassée à la fois, il invite à la réflexion à partir des treize points suivants : la vie naissante, la famille, l'éducation, la jeunesse, les banlieues et cités, l'environnement, l'économie et la justice, la coopération internationale et l'immigration, le handicap, la fin de vie, le patrimoine et la culture, l'Europe, la laïcité et la vie en société. Ainsi que l'écrivent ces neuf évêques en préambule : "De sa contemplation du Christ, l'Eglise tire une vision cohérente de la personne en toutes ses dimensions, inséparables les unes des autres. Cette vision peut servir de guide et de mesure aux projets qu'une société doit se donner."
L'on trouve dans cette déclaration un certain nombre d'indications telles que celle-ci : "Nous ne pouvons pas attendre du pouvoir politique plus qu'il ne peut donner. Elire un président de la République et choisir des représentants ne suffira pas à relever les défis qui se présentent à nous aujourd'hui. (...) Depuis longtemps, avec d'autres, les papes et les évêques appellent chacun à reconsidérer sa manière de vivre, à privilégier l'être plutôt que l'avoir, à chercher et promouvoir un "développement intégral" pour tous."
Leur proposition : "A cette lettre, nous joignons un document qui détaille quelques points (ceux cités ci-dessus) qui nous semblent importants à prendre en compte en vue des élections. A chaque citoyen, à chacun de vous donc, il revient d'examiner comment les programmes et projets des partis et des candidats traitent ces différents points, et de déterminer si ces approches sont cohérentes ou non avec la société dans laquelle nous voulons vivre. A chacun de vous, il reviendra aussi de hiérarchiser ces différents points en vue du vote."
Pourquoi cette intervention des évêques ? Ceux-ci se réfèrent à ce qu'avait écrit Benoît XVI dans son encyclique "Dieu est Amour" : Si "L'Eglise ne peut ni ne doit prendre en main la bataille politique pour édifier une société la plus juste possible(...), elle ne peut ni ne doit non plus rester à l'écart dans la lutte pour la justice. Elle doit s'insérer en elle par la voie de l'argumentation rationnelle et elle doit réveiller les forces spirituelles."
La conclusion des évêques : "En vous adressant ce message en amont de l'ouverture de la campagne électorale, nous croyons répondre à l'attente de beaucoup. Prions pour que le désir du bien de tous domine dans nos choix et dans ceux de nos concitoyens."
Publié par Père Gaignet à 07:53

0 commentaires: