Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 14 décembre 2012

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.580 : Savoir se renouveler à temps !

Cela fait quelques jours que je n'alimente plus ce blog, et plusieurs s'en sont inquiétés. Tranquillisez-vous : je ne suis pas encore mort ; simplement, en plein réaménagement. Le Conseil paroissial aux affaires économiques de Montfort-sur-Sèvre ayant constaté le mauvais état dans lequel se trouvait mon bureau, a décidé de lui donner un coup de jeune. J'ai donc dû me replier dans une autre pièce du presbytère, tandis que les peintres ont recouvert de grandes bâches mes armoires et bibliothèques. Plus possible donc, désormais, d'avoir recours à mes livres et dossiers. J'ai réparti tout ce que je pouvais dans les autres pièces du presbytère. Conséquence : tout est sens dessus -dessous, ce qui complique un peu ma tâche ; d'où, cette perturbation par rapport à mon blog. Et l'on vient de découvrir que les boiseries des murs de mon bureau sont pourries ; la municipalité, l'ayant constaté, a heureusement dépêché sur le champ une entreprise pour réparer les dégâts, et j'en suis très reconnaissant à Gérard, le 1° adjoint, ainsi qu'à l'équipe des services techniques, pour leur rapidité d'intervention (non prévue) et leur efficacité. Merci aussi aux gros bras qui ont tout déplacé et permis ce travail, à ceux qui s'occupent des rideaux, etc.
Tout cela représente une belle parabole de la façon dont nous pouvons nous situer par rapport au Dieu qui vient : ne pas laisser pourrir les choses, ne pas nous habituer à vivre dans la noirceur ou à ce qui, en nous, n'est pas lumineux, reprendre à fond notre façon de vivre et d'aimer, renouveler notre espace intérieur, ne pas nous contenter de ce que nous avons toujours fait ou été, nous faire aider par des personnes capables de nous sortir de nos ornières, etc...
Depuis plus de quinze jours déjà, en l'église de Mortagne, la crèche nous invite à ce renouveau profond. J'aime bien la façon dont ceux qui l'ont mise en place interpellent chacun, à travers ce berger qui demande, en fidélité à l'évangile du dimanche : "Que faut-il préparer ?"  Et cet autre qui lui répond : "Aplanis le chemin du Seigneur."
Tout est dit !  A nous de jouer !

0 commentaires: