Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 16 juin 2018

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2176 : Pourquoi se marier à l'église ?

Voici que revient la période des mariages : une époque que j'aime bien car l'on voit, à cette occasion, des foules nombreuses, joyeuses, heureuses, emplir nos église de jeunesse, d'espérance et de bonheur. C'était bien le cas ce matin, en l'église du Bernard, où j'ai eu le bonheur d'accueillir, avec tous leurs proches, Séverine et Bruno, pour leur engagement plein de ferveur à se rester fidèles toujours, dans la grâce de Dieu.
Eux-mêmes sont croyants. Mais ils m'avaient fait part, lors de la préparation, du fait que, dans l'assistance, il y aurait, comme lors de chaque mariage à l'église d'ailleurs, un certain nombre de non croyants.
Effectivement, lorsque, dans l'homélie, j'ai reconnu que l'on peut aussi réussir sa vie de couple sans se référer à Dieu, j'ai vu plusieurs personnes "opiner du chef", en accord avec ce que je venais d'exprimer. Nous croyants en effet, il nous faut rester modestes, et savoir reconnaître que nous ne sommes ni au-dessus, ni meilleurs que les autres, et que les croyants n'ont pas le monopole de l'amour vrai.
Ce qui s'explique facilement d'ailleurs : l'homme étant créé à l'image de Dieu, il est normal que, s'il reste fidèle à sa nature humaine profonde, il puisse donc, lui aussi, vivre, même si c'est implicitement, et sans en avoir forcément conscience, en accord avec le projet de Dieu.
Mais je n'en suis pas resté là. Je ne vais pas vous retranscrire toute mon homélie, mais j'ai pris l'exemple suivant : se marier, c'est comme se lancer, dans une petite barque commune, sur un immense océan, un peu inconnu, et essayer de naviguer au mieux, avec nos forces humaines, en gérant, de la meilleure façon possible, notre navigation. Mais se marier à l'église, c'est prendre le Christ avec nous dans la barque, comme capitaine, comme skipper, pour qu'il nous accompagne et nous guide, de sa force, de son expérience, de ses lumières, tout le temps de la traversée.
Et déjà, qu'est-ce qui se passe, au cours de la cérémonie du mariage chrétien ? Deux choses essentielles :
-  les époux font entrer Dieu dans leur amour ; ils lui proposent d'y prendre une place, d'y jouer un grand rôle.  Ils lui ouvrent en grand la porte de leur coeur et de leur vie.
-  et d'autre part, ils font entrer leur amour en Dieu ; ils déposent leur amour dans les mains de Dieu, dans le coeur de Dieu.
Lors d'une journée de mariage, l'on se dit parfois : il y aura d'abord le passage chez la coiffeuse ; puis, on ira à la mairie ; ensuite, la célé à l'église ; puis, le verre de l'amitié, suivi du repas, etc. Mais, dans l'optique chrétienne, il n'est pas possible de voir les choses seulement ainsi, Dieu en effet n'étant pas un petit point parmi d'autres au cours du déroulement de la journée.
La relation à Dieu, c'est d'un autre ordre en effet que le passage chez la coiffeuse ou le repas !  Car c'est ce qui fonde, ce qui explique, ce qui éclaire tout le reste, que ce soit lors de cette journée de mariage ou tout au long de la vie des époux.
Le mariage chrétien donc, cela consiste à ce que les époux ancrent leur amour non seulement sur la force de leurs sentiments humains mutuels, mais sur la force même du Christ, source de tout amour. L'objectif de la cérémonie à l'église, c'est de permettre aux époux de plonger intimement leur amour dans l'immense Amour de Dieu !
Tel est ce que nous les prêtres, ou les diacres, nous essayons d'expliquer au mieux, à l'occasion de chaque mariage sous les voûtes de nos églises.
Mais en fait, c'est l'Esprit-Saint qui assure la plus grande part de ce "service d'Amour", dans le coeur de chacun !

0 commentaires: