Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 13 avril 2018

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2164 : "Maman, tu vas à la messe ? Tu seras notre déléguée !"

Renée, une super mamie, me disait ce matin être toujours très heureuse de participer à la messe ; "surtout que je prie pour mes enfants et mes petits-enfants. Souvent, ils me disent : "Maman, est-ce que tu vas à la messe aujourd'hui ?  Oui sans doute !  Alors, pour les prières, tu seras notre déléguée !"  "En fait, a-t-elle poursuivi, j'aimerais bien qu'ils aillent à la messe eux aussi, mais c'est comme ça ... ; et j'y vais pour eux.  En tout cas, ils le savent et ils en sont contents !"
Quoi de plus beau comme témoignage ?  Demain et lundi, lors de la session sur l'Eucharistie dont je vous ai parlé dans le billet précédent, je ne manquerai pas de redire à tous que lorsque chacun de nous participe à une messe, il n'y vient pas seul !  Il apporte, il entraîne avec lui, par la pensée, et dans sa prière, tous les membres de sa famille, ses voisins de rue, ses relations, et même le monde entier.
En effet," la vie en abondance" (Jean 10/10) que promet Jésus, elle n'est pas réservée aux seuls pratiquants. Elle est offerte, gratuitement, à tous, à travers nous, grâce au rayonnement infini de la grâce de Dieu reçue lors de notre participation à l'Eucharistie.
Comme le dit si bien St Paul : "Les païens sont admis au même héritage, membres du même corps, associés à la même promesse, en Jésus-Christ, par le moyen de l'Evangile." (Ephésiens 3/6)
D'ailleurs, le morceau de pain que le prêtre présente à Dieu, à l'autel, c'est l'humanité, c'est chaque humain, c'est le monde entier. Et à l'offertoire, à travers notre prière, reprise par le célébrant, on entraîne le monde entier, y compris nos désirs, nos propres insuffisances et toutes nos vies, dans la mort et la résurrection du Christ.
Et alors, Jésus entre en nous par le dedans.  Il introduit dans le pain et le vin l'immensité de l'univers, toute la vie humaine. Et il met cela en relation avec "le monde nouveau".
A ce moment-là, invisiblement, sans que nous ne  ressentions rien, Jésus nous recrée, ainsi que nos enfants, nos voisins et tous, par rayonnement, dans les profondeurs de notre être, et il recrée le monde, totalement.
Et lorsque le prêtre dit, au nom du Christ-prêtre : "Ceci est mon corps, ceci est mon sang", ce corps du Christ, c'est non seulement Jésus, mais c'est tout l'univers ; et le sang du Christ, c'est aussi toute notre histoire, avec nos luttes, nos larmes de sueur et de sang, qui sont transfigurées.
Pensons-y, lorsque nous disons, à la fin de l'offertoire :
-  "prions ensemble, au moment d'offrir le sacrifice de toute l'Eglise."
-  "pour la gloire de Dieu et le salut du monde !"

0 commentaires: