Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 1 février 2018

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2122 : "Merci Seigneur pour les mains des chirurgiens !"

Une mamy, copine d'école, Odile, m'a téléphoné récemment pour confier à ma prière une grave opération que va subir une de ses petites filles ; j'ai retenu quelques-unes de ses paroles : "On ne prie pas assez pour les chirurgiens ; or, il sauvent des vies ! En cas de difficulté, il ne faut pas être impatient ; il ne faut pas les juger. Ce sont des humains, et ils font face parfois à des maladies compliquées... Merci Seigneur, ajouta-t-elle, pour les mains des chirurgiens." La prière de cette femme, et cela rappelle de belles scènes de foi dans l'Evangile, m'a impressionné !
C'est presque quotidiennement que l'on apprend qu'un tel ou une telle va "subir" une opération, et chaque fois, c'est un peu l'angoisse en effet : comment cela va-t-il se passer ?  qu'est-ce que cela va donner ? Et si on se confiait au Seigneur, en lui demandant d'accompagner de sa lumière nos médecins et chirurgiens ?  Je vous propose donc une prière à leur égard, tirée de la tradition orthodoxe ; occasion de prier en faisant une démarche dans la ligne de l'Unité.
On prie souvent pour les malades, pourquoi pas aussi pour les médecins ?


Prière pour les médecins et tous ceux qui servent les malades

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, Toi le vrai Médecin de nos âmes et de nos corps; Toi qui, par ta souffrance volontaire sur la Croix, as détruis le pouvoir de la souffrance et de la mort; Toi qui accordas la guérison corporelle et le pardon des péchés à la belle-mère du saint apôtre Pierre, au paralytique, au serviteur du centurion, à la femme courbée, à l’homme dont la main était desséchée, aux possédés, aux épileptiques, aux aveugles, aux sourds et aux muets, et à tant d’autres, nous te prions et supplions pour tes serviteurs les médecins, les chercheurs et tous ceux qui sont au service de nos frères éprouvés selon ta permission et la justesse de tes jugements.
Par les prières de tes saints anargyres Cosme et Damien, Cyr et Jean, Pantalémon et Hermolaüs, Thalalée et Tryphon, Motius et Anicet, Samson et Diomède ; par celles de nos pères parmi les saints Nicolas archevêque de Myre en Lycie le thaumaturge, Nectaire d’Égine, Benoît de Nursie; de tes saints prophètes Élie et Élisée, de tes saints apôtres Pierre et Paul; de ton saint archange Michel, de ta Mère très pure et de tous tes saints, purifie, pardonne et fortifie par ta divine grâce tous ceux qui soignent et qui œuvrent pour la guérison des souffrances, des maladies et de tous les maux des humains.
Dans la puissance de ton saint Esprit, éclaire l’intelligence des soignants par ta divine sagesse, guide leur main par ta droite vivifiante, purifie-les de tout péché et de toute passion, inspire-leur le désintéressement, l’amour compatissant, la douceur et le discernement. Anime leur courage devant la souffrance et la mort que Tu as vaincues en ta Résurrection. Multiplie en eux tout ce qui est bon et qui a sa source en ton Père céleste. Inspire-leur de te demander en tout temps, dans le jeûne et la prière, d’œuvrer dans la puissance de ton saint Nom. Agis Toi-même par eux, ô Ami des humains! Fortifie dans la vraie foi les soignants qui te connaissent et qui croient en toi; révèle-Toi à ceux qui t’ignorent et donne-leur de te confesser, en ce monde et au jour du Jugement, comme leur Maître et Seigneur. En ce jour redoutable et saint, daigner reconnaître Toi-même en eux la pauvreté selon ton Esprit, la pureté du cœur, l’œuvre de ta paix et de ta justice, ta douceur, ta miséricorde, ta patience dans l’injustice, et les larmes de ta compassion. Daigne à cette heure ultime les appeler « les bénis de ton Père », car tout ce qu’ils auront fait pour le moindre d’entre nous, c’est à toi qu’ils l’auront fait.
 Tu es notre Dieu, ô Christ Jésus et Médecin de nos âmes et de nos corps, et, avec ton Père éternel et ton Esprit très saint, bon et vivifiant, nous te rendons grâce pour tous tes bienfaits visibles et invisibles, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amen!

0 commentaires: