Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 23 février 2017

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.042 : Le monde va-t-il vraiment de plus en plus mal ?

Je reste toujours un peu perplexe lorsque j'entends quelqu'un m'assurer que "tout allait mieux avant" !  C'est vrai que l'on entend parler en permanence de difficultés terribles qui écrasent les hommes et abîment notre planète. Je n'en ferai pas la liste : vous connaissez les mauvaises nouvelles mieux que moi ! Avec ce qu'on voit à la télé... Et chacun de tomber à bras raccourcis sur le dos des médias !  Mais attention : on a les médias que l'on mérite !!!
Et si l'on était un peu plus attentifs à ce que les médias nous montrent de positif ?  Par exemple, au bilan donné par l'ONU concernant un certain nombre d'avancées marquantes dont nous avons été témoins depuis seulement 15 ans, entre 1990 et 2015  :
-  la part de la population des pays en développement en situation d'extrême pauvreté était de 47% en 1990, et de 14% en 2015.
-  dans ces mêmes pays, le taux de scolarisation dans le primaire était de 80% en 1990, et de 91% en 2015.
-  nombre de filles scolarisées en primaire pour 100 garçons en Asie du Sud : 74 en 1990, 103 en 2015.
-  taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, pour 1000 naissances : 90 en 1990, 43 en 2015.
-  mortalité liée au paludisme en baisse de 58% entre 1990 et 2015.
-  nouvelles infections par le VIH en baisse de 40% sur ces mêmes dates.
-  part de la population mondiale ayant un accès à une source d'eau potable :  76% en 1990, 91% en 2015.
-  aide publique au développement, en milliards de dollars, passée de 81 m. à 135 m., sur cette même période.
Pour éviter de vous lasser, je m'arrête ; mais je pourrais continuer à l'infini, tant la multitude des choses qui progressent est immense, et dans tant de domaines !  Du moins pour ceux qui ne restent pas les yeux fixés uniquement sur ce qui s'écroule... Ce qui est bien dommage !
Allez, un petit extrait d'un ouvrage de l'académicien Michel Serres ("Darwin, Bonaparte et le Samaritain"), pour terminer : "En Europe occidentale, en sept siècles, le nombre d'homicides a été divisé par cent.  Nous vivons plus en paix que, drogués, nous le croyons.  Nous venons de vivre 70 années de paix, laps de temps pacifique inconnu en Europe depuis la guerre de Troie. Les fabricants de cigarettes nous exposent à mourir des milliers de fois plus que les terroristes.  La vie perd toujours, mais, douce et têtue, elle renaît sans arrêt.  Si le Mal fait signe, c'est sur un fond uni de bonté. Même en économie, les philanthropes l'emportent en nombre sur ceux qui s'occupent de rivalités, de guerre, mais aussi de politique.  La somme des dons, en effet, apparaît comme la septième puissance financière mondiale..."  etc..., etc...
Dans le sillage des merveilles qu'a su nous révéler le film "Demain", sachons compiler, au jour le jour, avec attention et patience, joie et fébrilité, les multiples raisons d'espérer !  C'est à cette nouvelle vision du monde que Jésus appelait déjà ses disciples, lors de son échange avec la femme de Samarie : "Ouvrez les yeux et regardez les champs : déjà, ils blanchissent, et ce sera bientôt la moisson !"  (Jean 4/35) 

0 commentaires: