Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 26 juin 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.965 : "Avec un Lama bouddhiste, un avant-goût d'éternité"

Hier samedi après-midi, j'étais invité à un moment de partage avec un Lama bouddhiste, au Salon du "mieux-être" qui se tient aux Sables d'Olonne ce week-end.
Première surprise, du moins pour moi, jusqu'ici, jamais quelqu'un d'une autre religion, musulmane ou autre, n'avait invité un chrétien, au moins en Vendée, à prendre la parole publiquement lors d'une rencontre.  Généralement, ce sont plutôt des chrétiens qui prennent l'initiative d'inviter Juifs, Musulmans ou Bouddhistes à participer à des rencontres interreligieuses. J'y ai vu une preuve de plus que notre société n'est peut-être pas aussi fermée ni aussi allergique que nous pouvons le croire au message de l'Evangile !
Cette fois-ci, dans le cadre de ce Salon ouvert à de nombreuses thématiques orientales (bois tibétains, produits népalais, reiki, chromothérapeutes et autres), et avec plus de 50 exposants, c'est un moins bouddhiste, le Lama Thrinlé, qui m'a convié à venir échanger avec lui sur le thème qu'il avait retenu : "Nourriture intérieure, nourriture extérieure". En me donnant l'indication suivante : "Vous pourrez parler du support qu'est l'hostie, le pain, le vin ; mais ces sujets pourraient juste faire l'objet d'une question, donc d'un temps de présentation, sans s'appesantir dessus."  L'objectif n'était pas de faire un colloque sur la théologie de l'eucharistie en effet.
Ce moine tient une place importante dans ce Salon, et il doit donner une conférence ce dimanche, toujours dans ce même Centre des Congrès des Atlantes, aux Sables d'Olonne.
De son côté, l'animatrice de ce Salon, Corinne, très proche du Lama Thrinlé, m'avais donné comme consigne : "Donnez surtout votre témoignage personnel par rapport à la façon dont vous accompagnez les gens dans la recherche de leur "mieux-être" (la thématique du Salon).
Durant deux heures donc, devant une belle assistance de près de 150 personnes, en bon nombre proches du Lama plutôt que de l'Eglise-institution, Thrinlé et moi avons échangé, à bâtons rompus, en frères, sur ce qui nous anime profondément, sur ce dont nous sommes témoins (douleurs et espérance), et sur la façon dont, à travers nos différentes "Voies", nous essayons d'accompagner les personnes que nous rencontrons.
Impossible de résumer l'ensemble de ce partage ! Le Lama a su dire, de façon très belle, comment il avait à coeur d'éveiller en chacun toutes les possibilités et richesses dont bien peu de gens ont conscience par eux-mêmes.  De mon côté, j'ai rappelé que Jésus avait demandé à plusieurs reprises à ses disciples : "Avez-vous de quoi manger ?  Sinon, jetez le filet..." (Jean 21/5)  De même qu'il a dit au paralysé : "Lève-toi (bouge-toi), prends ton brancard (prends en main ta vie) et marche" (Jean 5/8).
Tout au long de cet échange, j'avais en tête ce que Jésus a dit à l'officier romain, qui n'était pas de religion juive : ""Beaucoup viendront, de l'orient et de l'occident, et seront au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux." (Matthieu 8/11)  N'est-ce pas déjà un peu ce qui s'est passé hier ?  Sans vouloir récupérer ces personnes, bien sûr, en-dehors de leur volonté...
En tout cas, comme le dit encore Jésus : "Il ne suffira pas de me dire "Seigneur", "Seigneur" (de dire "Jésus", "Jésus"), pour entrer dans le Royaume des Cieux" (Matthieu 7/21). L'essentiel ne sera-t-il pas d'avoir aimé ses frères ?  Alors, tous ceux qui auront agi ainsi seront sauvés, par le nom même de Jésus !
Et, ce jour-là, tous seront très surpris : "Alors, les justes lui demanderont : "Quand donc, Seigneur, t'avons-nous vu ?" Et le roi de leur répondre : "En vérité, je vous le dis : tout ce que vous avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait." (Matthieu 25/ 40).
Si ce Salon a pu aider des personnes à entrer dans un "mieux-être", ce sera là le bonheur de Dieu !

1 commentaires:


fillon jean a dit…

Nous avons( j'ai ) besoin de contempler le mystère de la miséricorde "FRANçIOS" qui s'appelle JESUS. JESUS que je nomme et répète sans me fatiguer est source de joie, de sérénité et de paix, sans effort comme un enfant qui dit maman et papa, sans connaître la joie de celui qui entend ce balbutiement. C'est une louange agréable à celui à qui elle est adressée . Jean