Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 7 juin 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.684 : La boîte de chocolats du confirmand

Hier soir, rencontre avec les tuteurs, c'est-à-dire, les personnes qui ont accompagné individuellement chacune un jeune en marche vers la confirmation, et cela pendant 18 mois, sur notre paroisse. Occasion de faire le bilan de ces échanges.
L'un des bienfaits les plus évidents de cette formule, des parents l'ont exprimé ainsi : "au moins, avec vous, notre fille aura quelqu'un qui pourra répondre à ses questions !"
La formule a bien plu aussi à nombre de confirmands, témoin le geste de ce jeune frappant à la porte de son tuteur, une boîte de succulents chocolats à la main : "C'est pour la saint René !"  Inutile de dire l'émotion du tuteur ainsi reconnu dans son rôle d'accompagnement du jeune dans sa marche vers le sacrement de confirmation !
Plusieurs tuteurs ont raconté des faits similaires, tandis que s'y mettaient aussi leurs parents, y compris certains sans lien proche avec l'Église, invitant le tuteur de leur enfant à prendre l'apéritif, ou à participer au repas de confirmation.
En tout cas, avec cette façon de faire, plus que jamais, le groupe des confirmands ne s'est pas présenté comme un groupe à part, coupé du reste de la paroisse. L'action des tuteurs signifiait la présence de la paroisse dans ce cheminement. Cela a montré que la paroisse s'intéressait à ce groupe de jeunes et à leur démarche, et que les paroissiens étaient prêts à se tenir à côté d'eux.
Enfin, cela a permis aux tuteurs d'avancer eux aussi dans leur propre recherche de foi et dans leur façon de faire Église ; il leur était impossible de ne pas s'engager eux-mêmes et, comme l'a dit l'un d'eux, "cela m'a permis de me repositionner par rapport à mon propre cheminement."
C'est sûr, tout cela valait bien quelques bons chocolats !

0 commentaires: