Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 3 juin 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.466 : Un musulman dans la famille !

Hier samedi, toute la matinée, j'ai participé à La Roche-sur-Yon, à l'initiative du Service chrétien pour le dialogue interreligieux, à une rencontre de réflexion offerte aux personnes qui ont un membre musulman dans leur famille. Sujet d'actualité, épineux s'il en est ! Les familles présentes se sont largement exprimées, faisant part en un premier temps des questions multiples que tout le monde se pose : accueillir un gendre de religion ou de culture musulmane, n'est-ce pas périlleux et risqué ? Ne risque-t-on pas de se faire envahir ? Où et comment vont-ils vivre ? Et si notre fille se convertit à l'islam ? Qu'en sera-t-il des enfants ? Pourront-ils être baptisés ? N'y a-t-il pas un risque de rejet ? Et que vont dire les voisins ?
Heureusement, plusieurs personnes, mariées parfois depuis des dizaines d'années avec un conjoint d'origine musulmane, ont pu, en faisant part de leur longue expérience et avec le recul du temps, répondre en bonne partie à ces craintes, ou du moins, bien les resituer. Il n'est pas question de faire croire que les choses sont simples ! Mais une fois que la relation est engagée, qu'est-ce qu'on fait ? Il s'agit tout d'abord de regarder l'autre avec confiance, de faire confiance au temps aussi. De la même façon que, dans tout autre couple, il y a tout un cheminement à faire ensemble, si possible en trouvant le moyen de se faire accompagner ou aider, par des couples mixtes ayant déjà traversé de telles situations par exemple ; il en existe plus que l'on ne croit.
Evidemment, face à cet inattendu, les familles peuvent se sentir démunies ! Mais ne recherche-t-on pas en priorité le bonheur affectif de nos enfants ? Alors, il nous faut trouver chacun les moyens d'une vraie rencontre, d'une vraie découverte de l'autre, dans sa différence, mais aussi, dans sa richesse. Cela peut nous conduire à des examens déchirants. En acceptant par exemple que certains professent une autre religion que la nôtre et en ne cherchant pas à leur prouver à tout prix que notre foi est la meilleure, encore moins à les convertir. En ne considérant pas comme une maladie honteuse le fait d'avoir un gendre musulman. En ne croyant pas tout perdu parce que l'on ne va pas pouvoir faire baptiser nos petits-enfants. En découvrant que le Salut de Dieu peut passer aussi par d'autres chemins que le nôtre. En oeuvrant afin que "l'étranger", le "musulman" soit accueilli dans notre communauté familiale et au sein de notre société. "On aimerait bien que le gendre devienne catholique, et les petits-enfants aussi !" Oui, c'est compréhensible ; mais les chemins de Dieu ne sont pas forcément les nôtres ; et ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas baptisés que Dieu va moins les soutenir et moins les aimer !
Comme le faisait remarquer Christelle, qui a vécu longtemps en terre musulmane : "Ce sont des gens aussi sympathiques que nous !" Et heureusement ! Tous les hommes en effet, et pas seulement les catholiques, mais aussi les musulmans, sont créés à l'image de Dieu. Saint Jérôme disait : "Tout homme naît avec l'Esprit-Saint". Et il nous faut comprendre que tous, y compris les personnes d'autres religions que la nôtre, reçoivent, en naissant, "la même dose d'Esprit-Saint" que nous ! Même si trop de musulmans, mais trop de chrétiens aussi, ce qui est pire encore, n'en font qu'un piètre usage...
A 365 reprises, je le disais récemment, la Bible nous dit : "N'ayez pas peur !" Pourquoi l'aurions-nous oublié ?

0 commentaires: