Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 15 janvier 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.338 : La vie des communes

Tout d'abord, je voudrais remercier les maires de l'ensemble des 13 communes dont je suis le curé de m'avoir envoyé leurs voeux et invité, pour ceux qui en organisaient, aux cérémonies ouvertes à la population à l'occasion de la nouvelle année. Qu'est-ce que cela veut dire, sinon que la dimension religieuse est bien reconnue, chez nous, comme étant l'un des éléments qui compte au sein de notre société.
Ce que je retiens de ces rencontres m'a été fort bien résumé par le maire de Fontenay-le-Comte, M. Hugues Fourage, auprès duquel j'étais assis lors de l'une de ces réceptions dans la périphérie de Fontenay-le-Comte : "Il s'en fait des choses, dans toutes nos communes !" Voilà pourquoi je souhaite rendre hommage aux maires et à leurs équipes municipales pour la qualité du travail qu'ils réalisent ainsi au jour le jour, dans la discrétion le plus souvent, au service de leurs concitoyens. Et cela, même si tous ne veulent pas s'en rendre compte !
Aménager un stop, améliorer l'éclairage public, entretenir des chemins centenaires, créer un sentier pédestre, ouvrir une supérette, lancer une bibliothèque, développer l'emploi, assurer les services sociaux, être attentifs à ceux qui traversent des épisodes douloureux dans leur vie, soutenir le tissu associatif, réparer les cloches de l'église..., ce sont mille soucis qu'il faut avoir à l'esprit, et une multitude de projets qu'il faut sans cesse préparer, suivre et faire aboutir, dans l'intérêt de tous. Mais tout cela n'est pas facile ! Comme l'a souligné Mme Marie-Jo Chatevaire, conseillère générale : "La vie d'un élu n'est pas un long fleuve tranquille !"
J'ai bien apprécié aussi que, chaque fois, les maires, après avoir présenté leurs projets, ont quasiment tous posé la question suivante, que M. François Brunet, maire de Fontaines, exprimait ainsi hier soir : "Et si l'essentiel était ailleurs, dans la qualité du vivre ensemble ?" Juste auparavant, tandis que je me trouvais à Velluire, M. le Maire, Dominique Pillette, déclarait également : "De temps en temps, il faut savoir faire une pause, pour trouver la force de croire." Croire qu'il vaut la peine de se battre ! Dans un contexte économique incertain en effet, la tentation serait grande de se décourager. Il n'en est rien, heureusement, dans nos communes du Sud Vendée, dont il nous faut arrêter de douter, ainsi que nous y invite Mme Chatevaire : "Pour ne prendre que l'exemple du taux de chômage, celui-ci est de 7,8% dans le Sud Vendée, contre 7,4% dans le reste du département." Arrêtons donc de douter de nous-mêmes, et travaillons tous ensemble à ce que notre région continue d'avancer et de progresser.
Pour conclure, je vous livre cette réaction reçue par mail, avant-hier, de la part d'un maire d'une commune du Sud Vendée, suite à un de mes récents billets : "J'essaierai de m'inspirer des dix commandements de l'homme politique." Plusieurs réactions me font penser que ce billet a été très apprécié, et le commentaire avisé d'Henri l'a bien confirmé. N'hésitez pas à le relire : il s'adresse aussi à chacun de nous en tant que citoyens !
Relisons au besoin la lettre publiée par les évêques de France le 3 octobre dernier : "Nous ne pouvons pas attendre du pouvoir politique plus qu'il ne peut donner(...) Il convient de ne pas se laisser entraîner par des calomnies ou des médisances, de rechercher avec précaution ce qui est vrai et ce qui est juste(...) Depuis longtemps, avec d'autres, le pape et les évêques appellent chacun à reconsidérer sa manière de vivre , à privilégier l'être plus que l'avoir, à chercher à promouvoir un "développement intégral" pour tous."
A méditer !

0 commentaires: