Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


SORTIE PROCHAINE DU TOME 5 DE "Ma paroisse.com".
Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Pour imprimer le bulletin de souscription, << cliquer ici>>.



vendredi 28 octobre 2011

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.265 : "Quand deux ou trois sont bénévoles en mon nom..."

Dans la suite de ce que j'écrivais hier, en paraphrasant Matthieu 18/20 : "quand deux ou trois sont connectés en mon nom...", je me disais, ce jeudi en fin d'après-midi, en admirant le travail extraordinaire de trois bénévoles retapant le carrelage d'une salle paroissiale : "Oui, j'en ai la certitude, quand deux ou trois personnes agissent bénévolement au service de l'Eglise, de la paroisse et des autres, Jésus est au milieu d'eux !" Il fallait voir en effet avec quel soin ils ajustaient chacun des carreaux, comment ils veillaient à ce que la finition soit parfaite, le souci qu'ils avaient de faire quelque chose de réussi, au coût de revient le plus bas... Et cela, en blaguant, chantant, échangeant comme des frères heureux de vivre ensemble une belle aventure, un beau moment de partage, efficacement.
Parfois, des paroissiens fraternels me demandent, d'un air un peu inquiet, étant donné qu'on leur a fait croire, depuis des lustres, que le Sud Vendée était moins "intéressant", soit-disant, que d'autres parties de ce département : "Comment vous vous trouvez, chez nous ?" D'abord, je leur réponds que je suis aussi chez moi ici, puisque je suis né à Fontenay-le-Comte. Ensuite, je leur pose cette question : "Comment voulez-vous qu'un curé soit malheureux dans une paroisse aussi dynamique, où des centaines de bénévoles (380 "repérés" nominativement, et bien d'autres encore, sans doute) prennent tant de choses en charge avec talent, où la collecte paroissiale a plus que doublé en 4 ans, où une table-ronde organisée par le service paroissial de la mission universelle a réuni samedi soir 250 artisans locaux de la fraternité ?" Et je pourrais multiplier les innombrables chances dont notre paroisse peut se prévaloir, grâce à tous ces bénévoles qui la font vivre et bouger et grandir.
Vous savez que le mot "bénévole" vient du latin "bene" (bien) et "velle" (vouloir). Contre ceux qui veulent le bien, qui disent le bien, qui font le bien, réjouissez-vous, ne craignez pas : jamais en effet, les "courroies de transmission du diable" dont je parlais récemment, dans le billet n° 1.263 de mercredi, c'est-à-dire, les "malévoles", ceux qui veulent le mal, ceux qui disent du mal, ceux qui font le mal ; ceux-ci ne pourront jamais construire bénévolement un beau carrelage, inutiles qu'ils sont !
Evidemment, dans nombre d'associations, des bénévoles ne se réclament en rien de Jésus. Est-il alors aussi au milieu d'eux ? Je me garderai bien d'essayer des les "récupérer" ainsi. Mais je tiens à leur rendre un égal hommage, qu'ils croient en Dieu on non.
Chers amis lecteurs, voulez-vous tourner le dos au "malévolat" (tiens, j'invente pour vous un nouveau mot !), et faire partie de cette belle famille de ceux qui font le bien ? Alors, là où vous êtes, qui que vous soyez, levez-vous, bougez-vous ! L'Eglise, l'humanité, ont besoin de vous, pour poser joyeusement, avec d'autres, sur cette terre, le beau carrelage de la fraternité !

1 commentaires:


marie-france dauce a dit…

le malévolat....quelle trouvaille!!! j'apprécie beaucoup ce néologisme!

mais c'est plutôt sur le sujet d'hier que je réagis. le billet, et la réaction de Henri.
en effet la multiplication des blogs offre une diversité de points de vue, de style, très appréciable.
en allant sur le site de cybersister, j'en ai découvert d'autres que j'ai mis dans mes favoris. je connaissais celui de Henri. je suis d'accord avec le fait qu'il faut élargir notre horizon, je crois aussi que les rencontres en groupes "physiques" ont une autre dimension et le tout est complémentaire...
problème tout de même: ces lectures souvent passionnantes prennent du temps et lorsqu'on émerge, on se rend compte qu'il y a plein de choses à faire!!!!!!!