Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 15 février 2018

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2134 : "Il y a plus malheureux que nous !"

Je sors de chez un ami, très gravement touché par la maladie, et je n'en reviens toujours pas de ce que j'ai entendu de sa bouche.  Cet homme, qui a été très brillant, très engagé à la fois au service de la société et dans l'attention aux autres comme au sein de l'Eglise, vient de subir opération sur opération. Il ne peut presque plus rien faire tout seul, sa parole est faible, et il faut tendre l'oreille pour le comprendre. Et pourtant sur son visage et dans son regard luit toujours le même sourire que jadis aux jours de pleine santé !
Cela ne nous a pas empêchés de bien partager sur plein de choses. L'un des secrets de son "moral", c'est certainement la présence à ses côtés d'une femme merveilleuse, pleinement donnée à son époux, épaulée par divers services sociaux heureusement.
Et tout à coup, plutôt que de continuer à parler de son "cas", le voici qui déclare : "Arrêtons de parler de moi ; il y a bien plus malheureux que nous !"  J'en suis resté bouche bée !  Et le voilà en train d'énumérer, d'une voix un peu éteinte, certaines difficultés qui marquent notre société : la précarité vécue par beaucoup même ici en France, dans l'ombre, les enfants laissés à eux-mêmes, et dont des milliers vivent au-dessous du seuil de pauvreté, les victimes des inondations actuelles, les trop nombreux jeunes que les enseignants, dont il a fait partie, ne réussissent ni à instruire ni à former, etc... Et toute la misère du monde !
Et le voici répétant, comme pour confirmer ses dires : "Il y a bien plus malheureux que nous." Bientôt, cela va être l'heure du chapelet sur KTO. Son épouse me dit qu'il ne manquerait cela pour rien au monde ; et la prière tient une vraie place dans leur vie de couple. C'est là le secret de leur force de coeur.  Quelle belle illustration des lectures de la liturgie de ce jeudi !
-  1° lecture, tirée du livre du Deutéronome (30/15-20) : "Moïse disait : "Vois ! Je mets aujourd'hui devant toi la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur. (...), la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie !"
-  évangile de Luc (9/22-25)  :  "Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et qu'il me suive !"
L'exemple de cet homme montre qu'il est "payant" de suivre le chemin du Seigneur !
Je ne résiste pas à mon péché mignon de sortir de ma besace quelques citations précieusement recueillies au fil des temps, et qui me semblent ici d'actualité :
-  Virgile : "L'expérience du malheur nous apprend à secourir les malheureux."
-  Camus : "Il faut créer le bonheur pour protester contre l'univers du malheur."
-  le Dalaï-Lama : "Le malheur s'empare de chacun de nous parce que nous nous prenons pour le centre du monde, car nous avons la misérable conviction d'être seuls à souffrir l'insoutenable."
Un immense merci aux nombreuses personnes qui, vivant de graves difficultés, soutenues par leurs frères et leur foi, en Dieu et/ou en l'humanité, essayent quand même de choisir la Vie !

0 commentaires: