Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 22 septembre 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.991 : Qu'est-ce que la beauté ?

La beauté existe-telle vraiment de nos jours ?  On pourrait en douter, lorsque l'on voit les misères, les cataclysmes, les haines qui défigurent notre monde !  Avec le risque d'en rester à une vision désolante de notre terre...
Un jour, alors que nous roulions en plein désert, dans une région désolée, rude et rocailleuse, au nord du Mali, avec un Frère faisant partie des Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs), originaire de l'Allemagne de l'Est, tout à coup, celui-ci freina brusquement et coupa le contact : "Dis, Olivier, tu as vu ?"  Nous sommes alors descendus de voiture, et, faisant quelques pas en arrière, il me montra une petite fleur, toute petite, qui avait osé pousser en ce milieu où elle n'avait pourtant, en principe, aucune chance de s'épanouir, au bord de cette mauvaise piste, entre deux gros cailloux. Wilfried me dit alors : "Tu vois ? Le monde, c'est comme ça ! On croit que rien ne pourra en sortir de bon, et puis voilà, la vie, l'espérance, la beauté finissent toujours par germer et grandir..."
J'étais arrivé au Mali il y a quelques semaines à peine, mais cela m'a servi de leçon pour le temps de mon séjour, comme encore pour aujourd'hui.
Hier, une maman-catéchiste, me parlant de son groupe, cita l'exemple de cet enfant, un peu turbulent, qui avait plus ou moins perturbé son groupe de caté tout au long de l'année ; et pourtant, en fin d'année, celui-ci lui déclara : "Merci ! Le caté, ça m'a rendu beau de l'intérieur !"  Incroyable !
Comment pouvez-vous, après cela, douter des enfants, des personnes, de notre société, de notre Eglise, de l'humanité ?  Nous avons vite fait en effet de nous plaindre, de répéter que ça n'a pas marché aussi bien qu'on l'aurait aimé. Mais que savons-nous de l'action secrète de l'Esprit-Saint ?
"La beauté sauvera le monde", disait Dostoïevski ; de même que cette fleur en plein désert, qui aurait tant plu au Petit Prince, donnait tout à coup un aspect nouveau à cet univers minéral.
J'en profite pour souligner combien le merci de cet enfant à sa catéchiste fait mentir la maxime de Sacha Guitry selon lequel : "On oublie toujours ceux qui vous font du bien."
Non !  La beauté d'un merci, si rare soit-il, comme cette fleur dans le désert, sauve à elle seule toute l'humanité !