Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 21 septembre 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.990 : Le yoga est-il compatible avec la foi au Christ ?

Après l'avoir découvert durant mon temps de Grand Séminaire, à Luçon, à travers en particulier le célèbre ouvrage du Père Jean Déchanet, "yoga chrétien", je crois pouvoir dire que j'ai beaucoup reçu de ce chemin original : cela a contribué à me permettre d'ouvrir mon coeur et ma vie à l'Absolu de Dieu.
Sans pour autant mépriser des chemins plus traditionnels comme, entre autres, ces merveilleux Exercices Spirituels de St Ignace, que j'ai eu le bonheur de pratiquer durant un mois intense, en 1970, et qui m'ont également marqué pour le reste de mes jours.
D'ailleurs, beaucoup de chrétiens pratiquent le yoga. Le journal "Ouest-France" de ce mercredi publie justement une information par rapport à l'initiative du Centre spirituel "Sagesse", géré par les Filles de la Sagesse, sur la paroisse, à St Laurent-sur-Sèvre : il s'agit d'une série de rencontres, intitulées "Parole de Dieu et yoga", sous la houlette d'un Frère de Saint Gabriel Indien, le Frère Joseph Arokiaraj  ; avec un 1° enseignement le samedi 24 septembre, de 10h à 12h30, suivi de la pratique tous les jeudis soirs. Cependant, certains se demandent si cette pratique est vraiment compatible avec la foi catholique ? Pour ma part, plus de 50 ans après m'être lancé sur cette voie, je ne crois pas avoir tourné le dos à la richesse du message biblique !!!  Mais voici ce qu'en dit Dennis Gira, théologien, spécialiste du bouddhisme. Publié le 28 octobre 2014, en lien avec "La Croix" : www.croire.la-croix.com

Lien entre corps et vie spirituelle
Lors de mes cours à l'Institut catholique sur le bouddhisme et d'autres spiritualités asiatiques, ainsi que pendant des sessions sur le dialogue interreligieux, de nombreuses personnes m'ont demandé si un chrétien très attaché à Jésus-Christ et à l'Eglise pouvait pratiquer le yoga. J'ai vite compris que la vraie préoccupation qui était derrière cette question concernait l'importance du lien qui existe entre le corps et la vie spirituelle. Les personnes qui posent cette question sentent, par exemple, qu'il est impossible de faire le silence intérieur (ce qui ne veut pas dire simplement ne pas faire de bruit !) quand elles se tiennent n'importe comment. Et pourtant l'expérience de ce silence est très important pour ceux qui veulent avancer sur la voie spirituelle, que cette voie soit celle proposée par le Christ, celle proposée par le Bouddha, ou celle proposée dans le taoïsme… ; la liste serait longue.

S'ouvrir à l'action de l'Esprit-Saint
Pour la plupart des personnes qui pratiquent ce qu'elles appellent le "yoga chrétien", il s'agit de mettre les positions corporelles assumées dans le cadre du yoga au service de leur vie spirituelle de chrétien. Pour elles, la paix intérieure et le silence qu'elles expérimentent grâce à leur pratique leurs permettent de s'ouvrir davantage à la présence de Dieu, par exemple, ou l'action de l'Esprit saint. Cette même paix intérieure peut aussi les rendre plus attentives aux besoins de leur prochain. Il ne faut jamais oublier que nous chrétiens sommes appelés à juger d'abord par les fruits de ces pratiques.
Cette dernière remarque est extrêmement importante. Car dans certains cas, la pratique peut donner des fruits négatifs ! Pour certaines personnes qui ont mal compris la nature du yoga et/ou celle de la foi chrétienne, cette pratique peut nourrir une espèce d'égo-centrisme spirituel. Le pratiquant se ferme sur lui-même au lieu de s'ouvrir à Dieu et aux autres. Alors il serait difficile de parler d'un "yoga chrétien" parce que la pratique en question n'aurait rien à voir ni avec le yoga ni avec le christianisme. D'ailleurs, tout chrétien (qu'il pratique le yoga ou non) devrait toujours se demander si sa pratique religieuse le rend plus ouvert à Dieu et aux autres ou non. Si la réponse est non, il faut qu'il réfléchisse bien sur la nature de sa pratique.
 
yoga et Yoga
Une dernière remarque. Il faut savoir que ce que nous appelons le yoga ("y" minuscule) ne doit pas être confondu avec le Yoga ("y" majuscule). Il s'agit là de toute une manière de penser qui est difficilement accessible à la plupart des Occidentaux, et dont certains éléments semblent difficilement conciliables avec les fondements de la foi chrétienne (la "non-dualité", par exemple, qui semble laisser plus de place à un Dieu qui est autre). D'habitude, quand on parle de yoga chrétien, il ne s'agit pas de cela. Le dialogue entre la foi chrétienne et le Yoga est une toute autre question. Ceux qui veulent aller au-delà d'une pratique du yoga, qui aide à mettre le corps en diapason avec la prière, pour s'ouvrir pleinement à l'enseignement du Yoga, devraient certainement contacter quelqu'un qui connaît bien et le christianisme et le Yoga. En effet, à ce niveau les choses deviennent infiniment plus complexes.
Dennis Gira, théologien, spécialiste du bouddhisme

 

0 commentaires: