Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 4 septembre 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.979 : Mère Teresa, ouvre grands nos portes et nos coeurs !

Le choc de deux réalités ce dimanche matin, sur France-Inter, puis France-Culture : sur France-Inter, à 8h, en 1° info, l'annonce de la canonisation de Mère Teresa, en termes fort émouvants : "elle accueillait tout le monde dans ses centres ; même quand il n'y avait plus de place, il y en avait encore : jamais un malheureux n'était refusé ni renvoyé..."  Bravo les journalistes, pour ce bel hommage !  Puis, alors que je me rendais à St Laurent-sur-Sèvre, j'entends sur France-Culture un échange à propos du fait suivant : le président Hollande s'est engagé à accueillir 30.000 réfugiés sur un an (ce qui d'ailleurs ne s'est même pas réalisé !) : un effort minuscule d'ailleurs, comparé au million de réfugiés accueillis en Allemagne !  Et pourtant, que de critiques par rapport à un tel souhait, que de cris d'orfraies, venant même parfois, malheureusement - un comble ! - de "fidèles" chrétiens pratiquants : "Mais comment allons-nous faire pour accueillir tout ce monde ? et nos pauvres, eux, ne vont-ils pas être défavorisés par l'arrivée forcée de tous ces intrus ?"  Le chroniqueur de France-Culture de faire alors le raisonnement suivant :  "il y a 37.000 communes en France, et il y a bien au moins un logement libre dans 30.000 de nos communes ?  Alors, que craignons-nous ?"
Mère Teresa, elle, n'est pas restée dans son canapé, à pleurer sur tous ces pauvres qui se précipitaient vers elle. Au contraire, elle les accueillait les bras ouverts, commençait par les embrasser, leur souriait, ne leur demandait pas de quelle religion ils étaient, les écoutait raconter leurs malheurs, leur trouvait un endroit pour se poser, les soignait, leur redonnait confiance et amour.
Notre société, que l'on juge trop souvent, et bien à tort, non chrétienne, déchristianisée, elle, ne s'y est pas trompée.. La preuve, outre, en ces jours, les hommages des médias non affiliés aux religions, cette décision extraordinaire de l'ONU de faire désormais chaque année du 5 septembre, jour anniversaire de la mort de Mère Teresa, la Journée Internationale de la Charité.
Proposée à tous comme exemple par la société civile, qui lui a aussi donné le Prix Nobel de la Paix en 1979, considérée en Inde, par les Hindous, comme une "présence divine", à l'égal de Shiva, reconnue sainte aujourd'hui par les catholiques, puisse son exemple nous aider à ouvrir toujours plus en grand les portes de nos maisons, de nos nations et de nos coeurs !

0 commentaires: