Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 3 juillet 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.860 : Hommage au Pasteur Michel Paret

Dans mon dernier billet, je vous citais la belle définition de l'humanisme donnée par un de nos hommes politiques. Je voudrais poursuivre en ce sens aujourd'hui en vous partageant un hommage à un humaniste s'il en est, le Pasteur Michel Paret, avec lequel j'ai eu le bonheur de cheminer durant cinq riches années, sur les chemins de l'Evangile, tandis que j'étais curé de Fontenay-le-Comte.
Michel, après avoir oeuvré onze années sur le Pays de Fontenay, vient de recevoir une nouvelle mission, à Montargis. A cette occasion, ses amis Fontenaisiens m'ont demandé de donner mon témoignage sur ce vécu commun. Et c'est ce texte, qui doit paraître dans le journal "L'Echo de l'Ouest" de ce jour, que je me permets de vous partager, sachant que tous ne sont pas des lecteurs habituels de ce journal.


Michel Paret, humain et visionnaire !

 Je fais partie de ceux qui, pendant des années, ont eu la chance de côtoyer Michel, superbement accompagné par son épouse Jerri-Kim.

A son contact, j’ai toujours éprouvé une vive sensation, à la fois de simplicité et de profondeur, de bonheur et d’air frais.

Au sein d’une Eglise catholique parfois renfermée sur ses problèmes - bien réels au demeurant - j’avais l’impression, avec lui, d’entrer dans une autre vision des choses, éclairée par une autre façon d’approcher la Bible

Où ce qui était premier, ce n’était plus nos petites affaires plus ou moins glorieuses, mais bien plutôt, un message unique d’ouverture au monde, aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui qui, le plus souvent, n’en ont rien à faire des débats internes à nos Eglises.

Les priorités de Michel ?  La fraternité, l’ouverture à tous les courants humains et spirituels, le souci d’une liturgie ouverte et libérée, le cheminement empathique avec chacun, la vision, déjà, des cieux nouveaux et d’une terre nouvelle à faire émerger.

Le tout enraciné dans une rencontre intérieure profonde avec le Dieu-Trinité.

Avec l’appel permanent à entrer toujours plus en dialogue avec les hommes et les femmes de ce temps, à cheminer avec eux, à ne pas placer nos problèmes d’Eglise au-dessus de cette relation avec ce qu’il y a de plus noble au sein de notre humanité !

Egalement, comme je l’ai dit plusieurs fois à Michel, il m’a aidé à mieux vivre mon sacerdoce, à respirer plus large, à modérer mes  absolus de catho, à ne pas me perdre dans les méandres du ressentiment.

Ensemble, nous avons vite compris que le message de l’Evangile serait d’autant plus largement accueilli et aimé, que nous le porterions en commun.

Voilà pourquoi, nous nous sommes efforcés de faire ensemble le maximum de ce qu’il nous était possible de réaliser, et cela, dans de multiples directions : les Cafés-Théo, le groupe chrétien d’échange avec les musulmans, la célébration du Vendredi-saint, les voeux oecuméniques, chaque année adressés en commun à l’ensemble de la société du Pays de Fontenay, les échanges de chaire,  la rencontre avec les autorités (voir ensemble le Sous-Préfet par exemple), l’organisation de marches œcuméniques, des conférences de presse en commun auprès des journalistes, des temps de convivialité partagés avec les deux communautés chrétiennes, l’accompagnement des migrants, les célébrations communes bien en-dehors seulement de la Semaine de prière pour l’Unité, etc...

Mais tout cela n’a été possible que parce que de nombreux laïcs, des deux côtés, ont construit et vécu avec nous ce magnifique projet ecclésial, en lien en plus avec un certain nombre de personnes partageant avec nous leur vision humaniste des choses.

Tous ensemble, nous avons vu se développer sous nos yeux ce que nos prédécesseurs à Fontenay avaient déjà bien mis en route : l’Unité de l’humanité, croyants et croyants autrement au coude à coude, en fidélité à l’Evangile.
Michel et Jerri, merci de nous avoir permis d’entrer plus grandement dans l’Esprit de l’Evangile, et beaucoup de bonheur à Montargis désormais  !

                                                              ___________

Attention  :  En juillet-août, je ne publierai guère de billets...
Avec toutes mes excuses à vous tous, fidèles de l'Arche de Noé.
Je ne vous remercierai jamais assez de l'attention amicale que vous portez à ces petits messages , bien que trop peu fréquents...
Bel été à vous, dans la transparence de Dieu, l'amitié avec nos frères et soeurs de la terre, et dans la Lumière qui ne finit pas !

0 commentaires: