Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 9 mars 2014

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.752 : Plus de 900.000 artisans-citoyens

Je savais qu'il y avait en France plus de soixante millions de sujets de mécontentements, tous plus malins les uns que les autres, râleurs, faux-joueurs, critiques, jamais satisfaits, les plus malheureux de la terre. Mais c'est avec bonheur que j'ai lu que, parmi eux, ils sont plus de 900.000 à ne pas se contenter de se plaindre, et à se présenter pour prendre en main collectivement leur avenir, celui de leur commune et de leur pays.
Continuant à vous plaindre, vous me direz : mais, parmi eux, il y a des pourris, des affairistes, des orgueilleux, des bons à rien, des cumulards, sans parler des membres du FN. Peut-être ; mais est-ce que vous avez repéré, malgré vos lunettes noires, celles et ceux qui, même s'ils ne sont pas du même bord que vous, ont fait le choix de se lever de leur fauteuil, de quitter leurs pantoufles, d'arrêter de se plaindre et de clamer : "y'a qu'à", "faut qu'on", pour se retrousser les manches et devenir de bons artisans-citoyens de l'avenir de nos communes ?
Quelques extraits de la déclaration des évêques de France, le 11 décembre dernier, à propos des élections municipales :
"Nous tenons à rendre hommage aux hommes et aux femmes impliqués dans la vie municipale.
Nous souhaitons encourager fortement toutes les personnes qui projettent en 2014 de donner quelques années au service du bien commun.
Tout ce que nous faisons pour les autres a une dimension transcendante.
Nous saluons leur implication et condamnons les discours populistes répandant la suspicion contre toute représentation politique.
La tendance à l'individualisme, à la perte du sens du bien commun et au rejet de l'autre, quand il est différent ou quand il vient d'ailleurs, nous inquiète.
Nous encourageons les candidatures, aux élections municipales, d'hommes et de femmes soucieux de tous.
Forts de leur humanité, de leur disponibilité, forts aussi, s'ils en sont habités, de leur foi au Christ, ils pourront faire du nouveau, en renversant les mentalités dans le sens de l'amour et de l'Evangile.
Au service du bien commun, ils sauront allier aspirations individuelles, justice sociale, démocratie et paix. Notre pays en vaut la peine.
Nous engageons à mettre en oeuvre, au niveau local, une vive attention à toutes formes de pauvretés et la conduite d'actions dynamiques et inventives pour le meilleur de la vie ensemble.
Que chaque citoyen, en allant voter, montre sa volonté de prendre sa part dans la recherche du bien commun."
A méditer !

0 commentaires: