Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 20 mai 2013

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.671 : Serait-il mort ?

Il y a quelques jours, alors que je m'étais excusé, sur ce blog, de ne plus écrire de billets aussi régulièrement, une paroissienne de Saint Laurent m'avait répondu ceci : "N'ayez surtout pas honte de ne plus écrire aussi souvent sur l'Arche de Noé. Ce n'est pas votre âge, mais plutôt, débordé par tant de travail, que vous devez accomplir avec Saint Laurent..."  C'est sans doute un peu vrai, même si je ne veux pas m'en plaindre. Hier par exemple, à Saint Laurent justement, comme à Mortagne le dimanche précédent, j'ai d'abord eu la messe solennelle de la première des Communions, avec 40 enfants, avec une assemblée différente des dimanches ordinaires, mais très attentive et en attente d'un message enthousiaste et beau. Mais, ce n'était pas tout : après cette célébration, j'avais la cérémonie de 10 baptêmes ; là aussi, il a fallu assurer ! A près de 71 ans, "cela demande quand même de l'énergie", comme me l'ont dit des parents justement. Je me suis mis à table à 14h35 ! Enchanté cependant de tout cela. Et cette même paroissienne dont je parlais au départ d'ajouter : "Merci pour votre enseignement si riche, sur le net ; je retiens surtout votre tolérance, pour accepter l'autre avec ses différences, et toujours en référence à Dieu ; cela m'aide beaucoup chaque jour."
Pendant que j'y suis, la semaine dernière, je recevais un mail des Sables d'Olonne me disant ceci : "J'espère que tu vas bien ? Dois-je t'avouer que tes billets quotidiens, réguliers, me manquent ! Cela ne m'empêche pas de cliquer chaque matin sur ton  blog, comme tant d'autres d'ailleurs. Cependant, je comprends tout à fait cette absence, devant une tâche pastorale encore bien lourde, puisque tu es le seul curé."
Samedi, c'est une de mes soeurs, inquiète de mon silence, qui m'écrit ceci : "J'espère que tu vas bien, malgré l'absence de billet depuis une semaine. Tu as le droit de te poser, tu donnes beaucoup dans ce Nord-Vendée."
Hier dimanche, ce mail d'une amie protestante du Sud-Vendée : "Constatant un long silence dans votre blog, nous espérons que vous êtes toujours en bonne forme."
Ce matin, un message des Sables : "Je suis heureuse, comme tous vos lecteurs, d'ouvrir mon ordinateur pour vous lire, après mes dures journées auprès des personnes en fin de vie. Depuis 5 ans déjà, je me presse pour avoir de bonnes paroles à lire et à relire. Continuez, mon Père, nous avons tellement besoin de vous."
Les paroissiens de Saint Laurent et Mortagne sont moins inquiets, car ils savent que je suis toujours "sur le tas". Mais pour eux aussi, ce n'est pas drôle, car avant, ils avaient deux prêtres, dont un en permanence à Saint Laurent !
Des paroissiens de Fontenay-le-Comte me disent : "Vous avez souhaité quitter Fontenay parce qu'il y avait trop de travail ; ce n'était pas la peine, si c'est pour être aussi occupé sur Mortagne..."  Non ! Car à Mortagne, comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois, si je suis aussi occupé en effet, j'y ai, et c'est ce que je recherchais, nettement moins de responsabilités : cela change beaucoup de choses.
Je vais essayer de ne pas être silencieux aussi longtemps désormais.
En tout cas, merci à tous de votre amical soutien !

0 commentaires: