Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


SORTIE PROCHAINE DU TOME 5 DE "Ma paroisse.com".
Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Pour imprimer le bulletin de souscription, << cliquer ici>>.



dimanche 25 mars 2012

Le Blog du Curé de Fontenay-le-Comte n° 1.402 : Le sacrement de mariage

Deux heures hier samedi en fin d'après-midi, avec près d'une trentaine de jeunes se préparant à convoler en justes noces, accompagnés par l'équipe de couples chargés de la préparation au sacrement de mariage sur la paroisse, ce n'est pas banal ! Souvent en effet, cette dimension du sacrement risque d'être un peu occultée par tout l'apparat qui peut entourer cet événement ; ce qui fait que l'engagement à l'église peut disparaître parfois derrière l'émotion, la jubilation, les photos devant la porte de l'église, les confettis et la fête...
En tout cas, hier après-midi, ces jeunes étaient là ! La rencontre était centrée autour de magnifiques textes de la parole de Dieu que les couples sont à même de choisir pour leur célébration ; textes que nous avons tenté de relire, d'approfondir ensemble. Les noces de Cana, avec Jésus qui vient relancer la fête, sauver nos amours de l'épuisement, proposer un vin nouveau, symbole de la métamorphose de l'amour humain quand s'y mêle la nouveauté de l'amour divin. Le Cantique des cantiques, cette parole de Dieu qui va à l'encontre d'une image étroite que l'on peut avoir d'une Eglise qui aurait peur de l'amour. Bâtir sur le roc, en établissant les fondations de notre amour humain non pas sur nos sentiments et nos petites forces humaines seulement, mais en ancrant notre amour sur quelque chose de solide, un amour-source, un amour-roc, celui du Christ. "Pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime" (Jean 15/13) : est-on prêt à mourir à tout ce qui est notre ego, au sein du couple, selon ce que disait déjà Aristote : "Aimer, c'est vouloir le bien de l'autre." "Ce que Dieu a uni..." Eh oui, ce ne sont pas simplement les deux époux qui s'unissent, même si leur engagement est véritablement personnel ; mais c'est Dieu qui, à leur demande, lorsqu'ils se présentent devant son autel, vient habiter leur "oui", et lui donner vie et consistance. Etc.
Bien sûr, ce n'est pas parce qu'il y a eu le sacrement de mariage que tout sera gagné d'avance ! Il reste ensuite à vivre, comme nous l'avons développé durant la rencontre, ce sacrement au quotidien. Mais, si nous savons nous en donner les moyens et entretenir le feu, par le sacrement, Dieu donne la grâce de tenir dans le mariage. Car on ne peut appuyer la garantie de sa propre fidélité sur soi-même seulement. A travers le sacrement de mariage, l'Eglise rend un service immense aux époux ; et c'est pour cela que tant de couples, pourtant la plupart du temps non pratiquants, continuent de lui faire confiance ; car ils sentent bien qu'à travers cette démarche, elle offre aux futurs époux l'espérance de voir leur union bénie et soutenue par Dieu, qui est Amour.
C'est tout cela que nous avons partagé, et bien plus encore, avec ces jeunes, avides de donner des fondations solides et durables à cet amour qu'ils ont reçu de Dieu.