Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 8 mars 2018

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2151 : Jésus et les droits des femmes

En cette Journée internationale consacrée à la promotion des droits des femmes, le sujet d'un tel billet n'était pas difficile à imaginer. Je vous partage donc, en vrac, quelques épisodes, parmi bien d'autres, offerts par les Evangiles, à propos de la façon dont Jésus se comportait vis-à-vis des femmes.

-  Jésus ne s'est jamais senti menacé dans sa virilité par l'affection d'une femme. Luc parle d'une femme qui, s'étant invitée lors d'un repas, s'est agenouillée et a pleuré aux pieds de Jésus, les baignant de ses larmes avant de les sécher de ses cheveux. (Luc 7/36-50) Scène inconcevable à l'époque, et encore de nos jours ! Mais Jésus la laissa faire sans montrer aucun signe d'embarras ni de rejet.

-  Et quand Jésus a guéri une femme infirme dans la synagogue de Capharnaüm ? (Luc 13/10-17) Tout d'abord, il la fait venir tout devant, vers l'emplacement réservé aux hommes : une transgression déjà. Et cela, en interrompant l'enseignement de la Parole de Dieu, le moment le plus sacré de la vie juive, pour s'occuper d'une femme ! Et que déclare-t-il alors, en quelque sorte : cette femme a bien plus de valeur qu'aucun de vos animaux. "Elle est une fille d'Abraham." ;  même le jour du sabbat, il fallait la guérir !

-  Rappelons-nous aussi que Jésus aimait aller se reposer chez deux amies femmes, Marthe et Marie. Il était très à l'aise avec elles, et pas forcément d'accord avec le fait de se faire servir, car il ne les considérait pas comme des servantes. La preuve, c'est son message par rapport à Marthe, qui ne prenait pas le temps de participer à leur échange : Marthe, cool ! Viens quand même t'asseoir une minute ! On a des choses à se dire... (Luc 10/38-42)

-  Et voici que Jésus ose donner une femme en exemple à ses disciples, en les invitant à admirer le beau geste d'une simple veuve, "une veuve misérable", pour reprendre les termes utilisés par Luc (21/1-4) : vous ne comprenez pas ? vous n'avez pas saisi ? "Elle a pris sur sa misère pour donner tout ce qu'elle avait pour vivre !"  Et voici que, pour les siècles des siècles, c'est une femme, une veuve anonyme qui est devenue, grâce à Jésus, un exemple de la générosité que Dieu attend de nous tous.

-  Bien sûr, impossible de ne pas donner aussi l'exemple de cette femme de Samarie (Jean 4). Là encore, bien en avance même sur les comportements de notre XXI° siècle, Jésus n'exploite jamais les femmes. Il est pourtant celui qui ose parler ouvertement avec une femme au bord d'un puits, à l'encontre de toutes les normes de sa culture. Au grand étonnement de ses disciples, il se tient là tout à fait à l'aise, parfaitement assuré de son humanité. Il n'avait rien à craindre ni rien à prouver, parce qu'il était un homme à 100/%.

C'est pourquoi aussi bien les hommes que les femmes étaient également captivés, intéressés par Jésus. Il savait respecter, écouter, élever, soutenir, valoriser chaque femme qui venait vers lui.   A présent, à vous de continuer par vous-mêmes, si vous en sentez le besoin, cette recherche de la place donnée par Jésus aux femmes à travers les Evangiles : à travers de nombreux autres épisodes, de belles surprises vous seront révélées !

0 commentaires: