Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 11 janvier 2018

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2118 : Ca ne tiendrait plus dans une 2 CV !

Il suffit que mon blog s'arrête pendant 3 jours, et je reçois mails et appels s'inquiétant de ce qu'il se passe ! C'est vraiment sympa de votre part !  Mais, vous l'avez sans doute deviné, si l'ermite est devenu muet momentanément, c'est en raison de son déménagement. Depuis mon ordination, je suis rendu au 13° !  Je commence donc à avoir l'habitude, mais c'est toujours, à chaque fois, outre l'arrachement aux personnes et réalités dans lesquelles l'on s'était inséré, un énorme travail de déplacement, d'inventaire, de "dérangements" et de rangement.
En tout cas, rien à voir avec mon 1° déménagement lorsque, après un temps très heureux de ministère à St Jean de Monts, j'ai rejoint ma 2° paroisse, à Luçon : ce jour-là, tout ce que j'avais tenait dans ma vieille 2 CV, même si c'était un peu tassé.
Puis, les postes se sont succédé, et un jour, j'ai embarqué pour le Mali, avec une valise de 18 kgs seulement. Et pourtant, miracle, pendant mes 9 années passées sous le soleil de l'Afrique, rien ne m'a manqué.  J'ai souvent expliqué cela aux candidats à la mission hors hexagone, lorsque j'avais en charge, à Paris, la formation des futurs missionnaires. En effet, étant passé par là, je pouvais me permettre de décourager tous ceux et celles qui voulaient emporter là-bas des cantines entières de bouquins, de cours de grand séminaire ou du noviciat, et des charretées de vêtements !
Devant habiter une petite maison à Bourgenay, avant de quitter Mortagne, j'ai exposé dans l'église des centaines de livres, que je n'aurais pu caser à Bourgenay ; à ma grande surprise, l'initiative a joué son rôle, les livres ont été appréciés, et je préférais que les paroissiens profitent de mes bouquins plutôt que des les voir mis au pilon. Avant mon départ, j'ai aussi jeté des caisses de papiers, documents et objets inutiles. Et pourtant, j'en ai encore trop conservé.
Malgré des meubles offerts par une paroissienne de Mortagne, et six petits meubles que je me suis procuré pour 20 ou 30 euros à Emmaüs à Vairé, voici que je n'ai encore pas la place nécessaire pour tout ranger. Je fais donc à présent une nouvelle opération-déchetterie, de tant de choses dont il faut savoir se séparer. De toute façon, on n'emportera pas tout cela au paradis, et il vaut mieux se débarrasser des choses plutôt que de laisser ce travail à faire à nos héritiers !
D'ailleurs, quand sera venu le jour où il nous faudra quitter ce monde, une 2 CV suffira largement pour nous emmener vers notre dernière demeure.  Et il n'y aura pas, accrochée derrière, une remorque trimballant nos notes, nos homélies, ce blog, nos décorations, pas plus qu'un coffre-fort ! 
Le sas de plus de quatre mois de vie d'ermite m'a d'ailleurs préparé à me détacher un peu de tant de choses inutiles, auxquelles on s'accroche pourtant désespérément ; et pourquoi donc ?
Un autre bienfait ressenti : j'ai donc la télé à présent, après en avoir été sevré ces mois derniers. Mais, conséquence à laquelle je ne m'attendais pas, contrairement à ce que je pensais, je ne peux plus la regarder ! Tout me paraît surfait, superficiel !  Et pourtant, j'ai toujours apprécié les médias ; mais je crois que je ne vais plus la regarder comme avant. J'ai appris à me satisfaire de la presse et de la radio, et cela m'a comblé !
J'oubliais : un immense merci à la performante équipe de Mortagnais qui m'a accompagné dans ce travail toute la journée de mardi, ainsi que d'efficaces personnes de Bourgenay, en lien avec la communauté locale des Soeurs de Mormaison.
A présent, c'est pas tout ça : il faut continuer à trier, ranger, classer.
Mais le plus important, je le sens, c'est de trier ce qu'il y a dans ma tête et dans mon coeur, afin que Dieu et les autres prennent vraiment la 1° place dans nos vies !

P-S : avec mes excuses aux très nombreuses personnes qui m'ont envoyé leurs voeux, et auxquelles il ne m'est pas possible de répondre dans l'immédiat à cause de ce" fichu" déménagement.  Merci de votre compréhension !

0 commentaires: