Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 26 décembre 2017

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2104 : "Notre Christ est à la page"

Je vous disais, dans le billet du 24 décembre, que j'avais remarqué, dans une maison de la presse, sur un présentoir, le magnifique visage de Jésus, "Sauveur du monde", d'après le titre du tableau, en pleine page de couverture du numéro de "L'Express" de cette semaine. J'en ai parlé aux paroissiens de Poiroux, puis lors de la messe de la nuit à Longeville, en montrant la revue à l'assemblée.
A la fin de cette messe, une paroissienne, Jennifer, s'est avancée pour me dire que la revue "National Geographic", dans son numéro de décembre, avait elle aussi placé en page de couverture la reproduction d'une superbe toile représentant un très beau visage de Jésus. Vous pouvez d'ailleurs la découvrir en cliquant sur google : National Geographic, édition française de décembre 2017.
Jennifer m'a envoyé cette image, avec le commentaire suivant : "Notre Christ est à la page". J'en ai été très ému ! Oui en effet, c'est à nous tous désormais, dans la foulée de Noël, je devrais dire : dans la lumière de Noël, de repérer autour de nous, dans notre monde, en regardant la télé, en parcourant les journaux, mais surtout, en ouvrant nos yeux sur les personnes et sur le monde qui nous entoure, de découvrir, toujours présent, notre Christ en première page de l'histoire de chacun.
Mais comment est-il en première page ?  Où Jésus naît-il encore aujourd'hui ? Comment est-il fait ?  Ressemble-t-il à un cardinal, ou à la rigueur à un évêque ?  Ou n'est-ce pas plutôt dans le visage de nos petits-enfants que nous le découvrirons ?  Si ce n'est dans celui de notre conjoint, ou de telle personne difficile de notre entourage ? A travers le au moins 5% de bon qu'il peut y avoir en lui ou elle, pour reprendre la célèbre formule de Baden-Powell, le fondateur du scoutisme.
En tout cas, là où nous sommes sûrs de ne pas nous tromper pour le reconnaître, c'est à travers tel migrant qu'il nous est donné de rencontrer, d'accepter chez nous...
Autre question à nous poser, en ce lendemain de Noël : et nous, sommes-nous à la page ? A travers notre vie de tous les jours, nos réactions, nos jugements, quelle image donnons-nous du Sauveur du monde ? Noël nous appelle en effet à continuer à laisser naître le Christ en nous et autour de nous.
Comme le disait dom Helder Camara, que l'Eglise n'a malheureusement pas eu l'intelligence de nommer cardinal : "Le seul Evangile que pourront lire beaucoup de tes frères, ce sera ta vie."

0 commentaires: