Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 26 juin 2017

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.072 : 50 années de sacerdoce heureux

J'arrive du Centre spirituel de Chaillé-les-Marais, où je viens de vivre une journée exceptionnelle avec  les amis prêtres vendéens ordonnés comme moi il y a tout juste 50 ans.
Journée d'évocation, de relecture, d'action de grâce, d'émerveillement, à l'écoute de ce que chacun a vécu de beau, de profond, de grand, d'enthousiasmant, dans cette mission d'Eglise reçue il y a déjà un demi-siècle !!!
D'ailleurs, nous n'en revenions pas d'avoir traversé tout ce temps, ainsi que bien des embûches et difficultés, et de nous retrouver là, ensemble, toujours actifs et vivants, unis et décidés comme au jour de notre ordination.
Le bonheur d'être prêtre, cela existe : nous l'avons expérimenté !
A travers nos échanges, ce qui est ressorti en premier, c'est la conscience de l'immense soutien reçu de la part des hommes, des femmes, des jeunes et des enfants innombrables que nous avons eu la chance de rencontrer ; et cela, en permanence, quel que soit le lieu ou la mission effectuée.  Nous n'aurons jamais assez du restant de nos jours pour en remercier le Seigneur !  Déjà, depuis quelque temps, lorsque je pense à ce que je ferai lors de ma semi-retraite, et cela même si l'on m'a nommé prêtre auxiliaire au service de deux paroisses, ce sera, en priorité, de confier sans cesse au Seigneur toutes les personnes rencontrées durant ces 50 années.
Autre point marquant : le fait d'avoir vécu ces années dans le grand souffle du Concile, qui a eu le mérite de dépoussiérer notre Eglise.  Une Eglise que nous avons vu s'ouvrir de plus en plus, une Eglise se libérant peu à peu de toute sorte de pratiques un peu désuètes, une Eglise que nous avons eu plaisir à servir.  Et chacun d'apporter alors une multitude faits : impossible de tout citer... Depuis le prêtre-ouvrier (une mission reconnue après le Concile) jusqu'au prêtre enseignant en université, partageant sa foi sacerdotale avec de grands étudiants, en passant par un ancien vicaire général, 2 anciens vicaires épiscopaux, un supérieur de congrégation, trois anciens aumôniers nationaux, deux d'entre nous qui ont été missionnaires en Afrique ou à Madagascar, tous d'ailleurs - quelle chance ! - ayant vécu une partie de leur vie de prêtre hors de Vendée, dans un autre diocèse, à Paris ou à l'étranger.
Et chacun de répéter :" nous avons eu la chance d'avoir de bons maîtres, de bons conseillers" ; ou encore : "j'ai toujours été très heureux dans tous les postes qui m'ont été confiés" ; ou : "même si nous n'avons pas toujours été au top, ni du goût de tout le monde probablement, avec le recul, on ne regrette rien de cet engagement !"
Et si c'était à refaire, on repartirait !  Fiers de ce beau Peuple de Dieu qui, malgré ses insuffisances, continue de cheminer, modestement, mais fermement, dans le sillage et à la lumière de l'Evangile du Christ.
Etre prêtre, pour nous, cela a vraiment été une passion !  Et nous n'avons pas peur de l'avenir, car, comme le dit si bien le philosophe protestant danois Kierkegaard : "Dieu s'occupe bien des affaires de Dieu !"
Notre expérience nous a au moins appris une chose : douter de l'avenir de l'Eglise, face aux difficultés qu'elle traverse, c'est douter de Dieu !
Une belle eucharistie nous a permis de remettre tout cela dans les mains du Seigneur !

P-S  :  J'en profite pour rappeler que vous êtes tous invités à la Fête de l'Alliance prévue dimanche prochain 2 juillet à Mortagne, à la salle polyvalente.
Au cours de la messe de 10h30, les jubilaires (16 couples,  2 Frères de St Gabriel et moi en tant que prêtre) renouvelleront leur engagement d'alliance.
Puis, pot d'amitié, suivi d'un repas partagé et festif (chansons, diaporama, interventions diverses...)
Chacun, s'il en a la possibilité, peut apporter un plat ou autres.  Tout sera déposé sur une grande table, et on se servira.
Apporter assiette, verre, couverts.
Repas ouvert à tous, sans inscription, et pas seulement aux familles des jubilaires.
A dimanche !

0 commentaires: