Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 5 février 2017

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.035 : Belles nouvelles de la vie de notre Eglise locale

Pour poursuivre dans le sens du billet précédent, j'ai le plaisir de vous partager trois bonnes nouvelles concernant le vécu de notre paroisse. Depuis quelques dizaines d'années en effet, il est de nature, trop souvent, de parler d'un "effondrement" de la foi dans le Nord-Vendée, et de pleurer sur le soit-disant "bon vieux temps" chrétien... Alors que de belles choses se déroulent sous nos yeux, et que nous ne savons ni les voir, ni les apprécier !

Un premier fait : la soirée vécue mercredi dernier 1° février, avec plus de soixante participants, pas tous des paroissiens habituels d'ailleurs, ce qui est bon signe, dans la foulée de la Semaine de prière pour l'Unité. Ce fut un bonheur pour nous que d'accueillir et d'échanger avec le Pasteur du Bocage vendéen, Olivier Delachaux, en poste à Mouchamps, ainsi que le président de son Conseil presbytéral, Roger Bridonneau. Avec des mots très simples, ils ont su nous aider à comprendre l'histoire, l'originalité, la richesse, la vitalité de leur Eglise : l'Eglise Protestante Unie de France. Ce fut une nouveauté pour beaucoup, un certain nombre d'entre nous n'ayant quasiment jamais l'occasion de rencontrer des Protestants ni des Pasteurs, et encore moins d'échanger avec eux.  Belle opportunité pour évacuer préjugés et fausses approximations, tant au sujet de Marie que de l'eucharistie par exemple, ou par rapport à l'histoire et au contenu même de ce qui nous différencie.  Avec un très beau partage de foi et cette affirmation de la place absolument centrale du Christ, chère aux Protestants, au coeur de leur foi et de la vie de leurs communautés ecclésiales.

2° fait : la rencontre hier samedi, de 16 h à 22h30, d'une vingtaine de couples se préparant au mariage. Voir ainsi une quarantaine de jeunes prendre du temps pour faire le point sur la qualité de leur relation et réfléchir  par rapport à leur projet de mariage, au sein de notre société où les couples ont parfois bien de la peine à se maintenir, ce n'est pas quelque chose de banal !  Ensemble, ils n'ont pas craint de mettre sur la table leurs différents cheminements, avec des situations de toute sorte : depuis ces jeunes qui ont eu leur premier enfant alors qu'ils n'avaient que 16 ans jusqu'à ces couples dont l'un ou l'autre s'est présenté clairement comme étant athée, en passant par ceux qui ont connu maladie, décès, chômage, précarité, etc...  Tous ont eu l'opportunité d'expliquer pourquoi ils souhaitaient, à travers tout cela, le soutien de l'Eglise et la perspective d'un mariage chrétien.  En fin de rencontre, avec les trois couples de diacres animateurs, nous avons senti le besoin de rendre grâce au Dieu Amour pour cette belle expérience d'Eglise vécue au-delà des murs habituels de nos communautés paroissiales ; mais là aussi, c'était l'Eglise, et surtout, l'Evangile en actes !

Un troisième exemple : ce que nous avons vécu ce dimanche matin, avec 50 jeunes confirmands. La basilique de St Laurent était archi-pleine, avec une multitude éblouissante de figures jeunes et heureuses de vivre ce grand moment. Oh, il est vrai, de même que pour les jeunes couples se préparant au mariage, il ne s'agissait pas là de personnes forcément régulières à nos offices dominicaux ; mais ne gâchons pas notre bonheur : ils étaient là, et à la sortie, comme durant le verre de l'amitié, il n'y avait pas à poser quelque question que ce soit ! Tous de s'exclamer en effet, avec des têtes de ressuscités : "On a vécu un très beau moment !"  "De telles célébrations, cela fait du bien !" "Tout le monde s'est senti très à l'aise."

Et il y aurait eu bien d'autres belles nouvelles d'Eglise à partager, même très humbles, même intimes et personnelles. A chacun de nous d'y être attentif, et nous ne perdrons plus notre temps inutilement à pleurer et nous lamenter alors que, sous nos yeux, se lève l'Avenir et grandit le Royaume !

0 commentaires: