Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 8 janvier 2017

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.029 : "Les cathos, c'est dépassé !"

Je suis toujours un peu étonné lorsque j'entends des personnes, apparemment intelligentes, et même des "philosophes" parfois, pourtant "amis de la sagesse", déclarer, dans les médias, à "Charlie-Hebdo" ou autour de nous, que l'Eglise a fait son temps, et que, "être catho, c'est dépassé !"
Mais sans doute s'agit-il d'un manque d'information !
Sont-ils au courant  -  pourtant les médias en ont parlé en ces jours  -  du rôle que vient de jouer la conférence des évêques du Congo dans la crise que traverse ce grand pays ? Sous l'égide des évêques catholiques, le pouvoir et l'opposition se sont retrouvés au centre interdiocésain de Kinshasa, et ont signé un compromis politique pour la gestion du pays ; et cela, jusqu'à l'élection du nouveau chef de l'Etat qui devrait succéder au président Kabila, dont le dernier mandat s'est achevé le 19 décembre dernier ; mais il ne tient pas à s'en aller !
En cette fête de l'Epîphanie, nous avons célébré ce matin, lors de la messe, la fête des Eglises d'Afrique ; cela m'a donné l'occasion de faire savoir aux paroissiens que, sur ce continent, dans nombre de pays, l'Eglise catholique est la seule force qui tienne debout, et qui a la capacité de tenir tête à des dirigeants souvent corrompus et cramponnés à leur siège !  J'ai vécu cela de façon très concrète au Mali, quand l'archevêque de Bamako était le seul à pouvoir tancer le président-dictateur.
Mais revenons chez nous !  Il y a une demi-heure, deux Sdf frappent à la fenêtre de mon bureau : "On cherche un endroit pour dormir. Des gens nous ont dit d'aller voir le prêtre."  Entre parenthèses, j'admire ce type de réflexion : c'est au curé de s'occuper de tout ça, bien sûr !  Je prends donc mon téléphone pour appeler le couple responsable du local des errants qui jouxte le presbytère. A peine 10 minutes après, déjà, ils étaient là, accueillant avec un grand sourire ces deux envoyés d'on ne sait où. Il fallait voir la surprise de ceux-ci : "Souvent, on se fait renvoyer ; on nous dit : "Il n'y a rien pour vous ici." On a l'impression de gêner, on n'est pas considérés !" Tandis que nous attendions le couple à arriver, l'un d'eux me dit tout à coup : "Moi, je suis chrétien !"  Etait-ce une manoeuvre pour se faire bien voir ?  En tout cas, j'ai rebondi sur sa réflexion, et nous en avons conclu que, ce soir, si des chrétiens n'avaient pas été là, ils auraient dû coucher dehors, ou aller voir ailleurs, mais où ça ?
Ceci dit, ne nous affolons pas !  Cela fait vingt siècles que l'on dit qu'être chrétien, c'est inutile. Mais cela n'a jamais empêché d'innombrables témoins de l'Evangile de continuer imperturbablement leur service des autres, en communion d'ailleurs avec d'aussi innombrables non chrétiens, animés du même désir de servir leurs frères !
Tiens, un dernier exemple : suite aux sépultures qui ont eu lieu cette semaine sur la paroisse, j'ai eu d'excellents échos, de la part des familles, de la façon dont cela s'était passé : "Le petit mot du laïc après l'évangile était très juste !" "Ces gens font vraiment de belles cérémonies !"  Alors que je n'étais pas disponible, des laïcs ont assumé !  Etre chrétien, est-ce dépassé, si cela permet d'accompagner des familles dans le deuil vers la Lumière et dans l'Espérance ?  Avec une ouverture vers l'Infini et la Paix de Dieu...

0 commentaires: