Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 6 janvier 2017

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.028 : "Vous avez fait un bilan de la vie de la paroisse ?"

Hier soir jeudi a eu lieu notre 3° soirée-voeux de la paroisse ouverte à la population, aux élus et aux présidents d'associations... Ce matin, une personne extérieure à la paroisse, au courant de cette initiative, m'a demandé : "Vous avez fait un bilan de la vie de la paroisse ?"  Il est habituel en effet, dans nombre d'endroits, de profiter du temps des voeux pour inviter les paroissiens à se rassembler afin de leur expliquer un peu où on en est, ce qui avance, où en sont les finances, etc... Ce qui est tout à fait légitime d'ailleurs !
Sur Mortagne-St Laurent, avec le conseil de paroisse, nous avons fait un autre choix, celui d'inviter, non seulement les personnes engagées au service de l'Eglise locale (sacristains, catéchistes, équipes liturgiques,...), mais d'élargir cette invitation, tant nous pensons que l'on ne peut pas se contenter de se retrouver entre nous, entre pratiquants.
Effectivement, ont participé à cette rencontre, outre nombre de paroissiens, des figures de la société locale : les maires, des élus, des responsables d'associations qui, tous, ont semblé apprécier cette initiative.
Notre souhait était de faire passer le message suivant : les chrétiens veulent rendre hommage à tous ceux qui, chez nous, oeuvrent au service du vivre-ensemble, au sein des 500 associations qui existent sur le Pays de Mortagne, St Laurent compris : ce n'est pas une paille, et cela touche des milliers de bénévoles, qui ne sont pas tous, loin  de là, "des piliers de sacristie" !.
Une paroissienne, entendant la réflexion de cette dame, a fait remarquer : "Ca me rappelle autrefois, quand le curé et quelques personnes étaient assis à une table, et qu'on les écoutait nous expliquer ce qui se vivait sur la paroisse. Mais c'est bien plus agréable et plus vivant, comme on l'a fait, d'inviter largement et de prendre le temps de s'écouter mutuellement, gratuitement."
Enfin, chaque paroisse fait ce qu'il lui semble bon, et c'est très bien !
Mais il y a certainement un appel à ce que les chrétiens soient les premiers à ne pas se contenter de se retrouver entre eux, de façon communautariste. N'avons-nous pas à casser ces catégories dont notre monde crève : les chrétiens ici, les non pratiquants là-bas, les élus ailleurs, les associations dans leurs oeuvres, et chacun dans son coin !
Ainsi que le disait Victor Hugo en effet : "Dieu n'a pas créé de murs !"
Quant à moi, lors de brefs temps de parole de temps à autres, j'ai rappelé deux choses aux 230 à 250 personnes qui sont passées :
-  d'une part, que, si nous étions nés entre le 1° janvier et le 31 décembre, nous avions bien de la chance, car nous avons vu le jour sous le signe de la Fraternité, tous, croyants ou non croyants, religieux ou non !
-  et j'ai cité d'autre part cette réflexion de Sr Emmanuelle : "Celui qui reste cloué seulement sur sa religion ou sur ses idées est un imbécile !"
Parole de bonne Soeur !
Vive la Fraternité universelle !
N'est-ce pas d'abord cela que le Père attend de ses enfants ?