Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 28 décembre 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.023 : "Tu y crois encore, à tous ces bobards ?"

Cette catéchiste en était encore toute défaite tandis qu'elle nous racontait la mésaventure qui venait de lui arriver. Venant de rencontrer une amie d'enfance perdue de vue depuis longtemps, au cours de l'échange, notre amie se trouva à lui dire qu'elle faisait du caté ; l'autre alors de s'exclamer, en levant les yeux au ciel : "Quoi ?  Tu y crois encore, à tous ces bobards qu'on a essayé de nous fourrer dans la tête, au caté, quand on était enfant ?"
Au sein de notre société actuelle, cette personne est loin d'être un cas unique !  Croire en Dieu, de nos jours, cela peut apparaître comme un défi à l'intelligence et à la raison : on ne voit pas Dieu, donc il n'existe pas !  Et avec toutes ces guerres, tous les malheurs des hommes, comment croire en un Dieu laissant faire de tels drames ?
Face à l'ironique réaction de son ancienne amie, notre catéchiste eut l'impression que le moment n'était pas venu de rétorquer quelque chose et d'affirmer quoi que ce soit. Et pourtant, nous déclara-t-elle, "j'ai l'impression qu'il n'y a pas que des imbéciles qui mettent leur foi en Dieu !"
Me revinrent alors à l'esprit quelques réflexions de philosophes, intellectuels, savants, écrivains, personnages médiatiques..., posant autrement la question de Dieu :
-  Parménide par exemple, l'un des plus grands philosophes de l'antiquité grecque, écrivit ceci : "Il n'y a pas d'être sans un fondement ultime de l'être."
-  Platon, quant à lui sans doute le plus grand philosophe de tous les temps, ce qui est quand même une référence, poursuivant ce qu'avait exprimé Parménide, déclara, au cinquième siècle avant le Christ : "C'était un homme sage, celui qui inventa Dieu."
-  traversons les siècles !  Savez-vous que Nietzsche, qui n'avait rien d'un pilier de bénitier, fit des réflexions telles que celles-ci : "L'athée savant, ce nain prétentieux" (qui croit que Dieu n'existe pas) ; ou encore : "Refuser la foi en Dieu, c'est vouloir vider la mer."
-  plus sensé que cette amie d'enfance, Malraux, qui se posait la question de Dieu, se considérait comme en recherche, agnostique, vis-à-vis de cette interrogation : "L'agnosticisme disait-il, c'est une discipline de l'esprit qui maintient ouvertes toutes les portes de l'inconnu."
-  l'un des plus grands écrivains anglais du début du XX° siècle, Chesterton, quant à lui, fit la remarque suivante, toujours très valable aujourd'hui : "Depuis que les hommes ont cessé de croire en Dieu, ce n'est pas qu'ils ne croient plus à rien ; ils croient à tout !"  (la magie, l'influence des astres, la soit-disant prochaine fin du monde, la toute-puissance du mal, la force de l'argent, la chance ou la malchance, les forces occultes, etc...)
-  un autre écrivain, Saint-Exupéry, se considérait comme agnostique lui aussi ; mais cela ne l'empêcha pas d'écrire, dans "Pilote de guerre" : "Ma civilisation héritière de Dieu a fait les hommes égaux, frères... Elle a fait de la charité don à l'homme... Elle a fait chacun responsable de tous les hommes..."
-- plus nombreux également qu'on ne le croit, des personnages des médias expriment leur foi en Dieu.  Ainsi, entre autres, le chanteur Laurent Voulzy : "Je cherche des réponses sur le sens de la vie ; mais, en lisant les bouddhistes, je suis revenu aux grands penseurs chrétiens : St Augustin, Ste Thérèse d'Avila, Teilhard de Chardin..."
-  on peut citer aussi Laurence Ferrari, présentatrice de télé, catholique pratiquante : "La foi, ça me porte ; je n'ai jamais douté. La foi est en moi.  Vous pouvez me démontrer par A plus B que c'est faux, moi, je sais !"
-  un billet de ce blog ne peut être trop long ! Je termine donc avec, comme dernier témoin, Albert Einstein, le plus grand physicien du XX° siècle : "Devant l'univers, celui à qui le sentiment religieux est inconnu et qui n'est pas frappé de respect, c'est comme s'il était mort !"  Einstein, qui a beaucoup réfléchi aux rapports entre la science et Dieu, a également écrit ceci : "L'escalier de la science est l'échelle de Jacob ; il ne s'achève qu'aux pieds de Dieu."
Mais, face à des témoins d'un tel poids, qui oserait encore faire de Dieu une espèce de bobard imbécile pour personnes incultes, stupides ou "demeurées" ?
Il est vrai que, comme l'expliquait le grand savant Louis Pasteur : "Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup de science ramène à Dieu !"
Bonne réflexion, à poursuivre par chacun...