Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 4 décembre 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 2.013 : "Ouest-France" entre dans le débat !

Tout le monde ne lisant pas quotidiennement le journal "Ouest-France", je me permets de revenir sur l'édito paru dans ce 1° quotidien de France, le jeudi 1° décembre, sous la plume de Jean-François Bouthors. Celui-ci, docteur en sciences économiques, journaliste, éditeur, essayiste, a été longtemps journaliste à "La Croix". Il est aussi auteur de livres centrés sur l'intelligence des Ecritures, animateur d'un groupe biblique, etc... Tout cela pour dire que c'est quelqu'un dont l'avis fait autorité. Et pour que "Ouest-France" lui donne la parole en première page, cela veut sans doute dire quelque chose par rapport à la ligne éditoriale de ce grand quotidien.  Je vous laisse juges !  Extraits :

"La Manif pour tous est l'expression virulente d'une évolution profonde du catholicisme français, commencée avec Jean-Paul II et Jean-Marie Lustiger.  L'un et l'autre ont délibérément accéléré le mouvement déjà entamé de recul de la belle tradition française du catholicisme social.  On a vu monter des générations de jeunes prêtres plus soucieux de piété et d'identité.
Pour faire passer son message nettement antilibéral sur les questions de société, ce nouveau clergé - souvent en rupture avec les choix de ses aînés - a travaillé, consciencieusement et sans état d'âme, le terreau paroissial, les aumôneries, mais aussi la blogosphère.  Si le catholicisme français est désormais minoritaire, en son sein, le courant identitaire l'emporte nettement.
Souvent pris à contre-pied par les déclarations et les gestes du pape François, il trouve dans une partie de l'épiscopat français et dans quelques figures de la Curie romaine de quoi se sentir conforté.  Il voit aussi la poussée de l'islam comme une justification de son retour à une vision passéiste de la Tradition.
Cette "famille" qui s'entend bien à se parler à elle-même et à se rassembler, est-elle capable de convaincre au-delà de son propre cercle ?  On peut en douter, car, au fur et à mesure qu'il raffermit son identité, le catholicisme français se marginalise davantage, sans que monte, dans ses rangs, une figure capable de porter le message d'ouverture de François."

Diable ! Pour que "Ouest-France" prenne ainsi position en publiant en bonne place un tel point de vue, il faut que les responsables de ce journal en aient un peu par-dessus la tête de la situation ecclésiale actuelle dans divers diocèses de l'Ouest et ailleurs.  Un certain nombre de laïcs, de diacres, de religieux-ses et de prêtres se retrouveront dans une telle analyse... qui rejoint d'ailleurs ce que le grand quotidien "Sud Ouest" a publié ce même 1° décembre (une coïncidence ?), à savoir, le fait qu'une soixantaine de prêtres du diocèse de Bayonne, en désaccord profond avec leur évêque, Mgr Aillet, sur la gestion de son diocèse, ont écrit à Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France, au cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux ainsi qu'au nonce à Paris, pour dénoncer cette situation.
Du boulot en perspective pour l'Esprit-Saint  !!!

0 commentaires: