Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 25 septembre 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.992 : Les murs de la honte, en Israël et à Calais

Lors de notre récente route biblique paroissiale en Israël-Palestine, ce qui nous a le plus marqués, c'est ce "mur de la honte", comme on l'appelle là-bas, qui a pour objectif d'empêcher les Palestiniens de passer en Israël pour y commettre des attentats, ou du moins de contrôler, de filtrer les passages. Les Israëliens reconnaissent que ce mur est un pis-aller, et qu'il n'a pas vocation à durer toujours ; mais pour l'instant, il leur semble difficile de s'en passer.
J'ai été très frappé, ce soir, d'entendre exactement le même raisonnement, de la part de ceux qui sont persuadés que la construction d'un mur à Calais aura le pouvoir d'arrêter les migrants : "Oh, c'est un pis-aller, mais quand la situation sera rétablie, ce mur disparaîtra !"
La courageuse maire de Calais, au J.T. de ce soir, n'avait pas du tout l'air d'être de cet avis : "Construire un mur, ce n'est pas la solution ; de plus, ce n'est pas la bonne façon d'envisager le problème !  Et pourquoi pas un mur jusqu'à Vintimille, si l'on veut vraiment être efficaces pour bloquer l'arrivée des réfugiés ? "
Beaucoup partagent ses interrogations.  N'y avait-il vraiment pas d'autres moyens ?
Nous avions l'air fins, en Israël, de reprocher aux Israéliens d'avoir érigé leur mur de la honte ! Le Rabbin que nous avons rencontré avait eu beau jeu de nous faire remarquer de quelle façon peu fraternelle nous traitions les réfugiés arrivant en France...  Et si nous aussi, nous construisons un mur chez nous, plus possible d'aller donner des leçons au monde entier...
Mieux vaut donc à l'avenir ne plus trop mettre en avant les "valeurs chrétiennes" de la France, au risque de nous entendre rétorquer que nous nous sommes bel et bien assis dessus !
Car ce mur est en contradiction totale avec la grande tradition biblique, bien oubliée malheureusement !
Trois citations, parmi bien d'autres :
-  Lévitique 25/23  :  "La terre ne vous appartient pas, elle appartient à Dieu."
-  Matthieu 25/35  :  "J'étais un étranger, et vous m'avez accueilli."
-  Ephésiens 2/14 et 16)  :  "Le Christ a détruit le mur de la haine..., il a voulu créer en lui un seul homme nouveau."
Au cas où on les aurait oubliées, les valeurs chrétiennes (et humaines !), les voilà !