Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 2 août 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.969 : Des Musulmans à la messe à Mortagne

Tout d'abord, un très grand bonjour à toutes et tous, et avec mes excuses de vous avoir fait faux-bond tout ce mois de juillet.
Rentré hier, j'ai découvert avec bonheur que des Musulmans avaient souhaité participer à la messe à Mortagne dimanche dernier. Ils ont été très bien accueillis par les paroissiens et le Père Paulin.
C'est incontestable : quelque chose est en train de bouger !
J'en veux pour exemple ce que vient d'exprimer le président de la Conférence des Imams de France, ce qui m'a été transmis par Francine, des Sables d'Olonne, de la part du groupe interreligieux "Dialogue pour la paix"  :

Le dimanche 31 juillet 2016, Hassen Chalghoumi, recteur de la mosquée de Drancy et président de la Conférence des Imams de France, a mis en ligne sur sa page Facebook un communiqué de presse où il condamne le meurtre du Père Hamel, égorgé dans son église le 26 juillet 2016, « au nom de ma religion ». Il émet ensuite une série de propositions concrètes pour lutter contre le radicalisme islamique. Ci-dessous le communiqué :

J’ai choisi d’attendre le Jour du Seigneur pour m’exprimer à propos de l’effroyable assassinat du Père Hamel.

Un prêtre égorgé dans son église.

Comment un être normalement constitué peut-il commettre un tel acte ?

J’ai attendu ce jour pour faire une déclaration publique car cet acte me pose question.

Etait-ce un acte de fous ou d’extrémistes ?

Ces assassins n’étaient pas fous mais bien radicalisés

Je ne me cacherai pas derrière l’argument que cela n’a rien avoir avec l’Islam, car la réalité, c’est qu’ils ont assassiné un homme et blessé gravement un autre au nom de ma religion.

L’Islam, je l’aime, l’Islam est une partie importante de moi, mais jamais je n’ai appris ou lu qu’il fallait tuer au nom de ce dernier.

En tant que Président de la Conférence des Imams, j’ai lancé depuis déjà près de 10 ans un cri d’alerte contre le radicalisme.

Depuis de nombreuses années, je demande un islam républicain sans interventions de l’étranger, mais depuis 10 ans je dois vivre sous protection policière car dire non à l’ingérence étrangère dérange.

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a demandé aux musulmans d’aller se recueillir dans les églises afin qu’ils montrent leur solidarité envers les Chrétiens.

Je félicite et j’encourage cette initiative, mais est-ce vraiment suffisant ?

Non, ce n’est pas suffisant, car la compassion ne résoudra pas les problèmes de l’intégrisme.

Je demande en tant qu’imam et Président de la Conférence des Imams de France :

- La fin de l’ingérence étrangère dans l’Islam de France
- L’obligation pour les imams de faire leurs prêches en français
- Un financement des mosquées et des centres culturels que par des deniers venant de l’hexagone
- Le refus d’inhumer les terroristes dans les carrés musulmans.


La Conférence des Imams de France travaille depuis presque 2 ans à la création d’un Institut Européen de formation des Imams et des Cadres de la communauté musulmane. Cet Institut aura justement comme but de :

- former Imams et cadres aux lois religieuses mais aussi aux lois de la République
- Etudier l’Islam mais aussi les autres religions
- Connaître la finance Islamique mais aussi gérer financièrement les communautés d’après des règles transparentes qui s’appliquent à toute association
- D’interpréter les décisions des grands penseurs de notre religion mais aussi de lancer des fatwas contre les terroristes.


Au nom de la Conférence des Imans de France et en mon nom, j’exprime ma fraternelle solidarité à nos frères et sœurs chrétiens de France.

Chers frères et soeurs Musulmans, merci !