Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 5 août 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.971 : Merci aux responsables des religions et aux humanistes fraternels !

Trop souvent, l'on n'est pas très fier du visage que peuvent donner certains responsables religieux à notre monde en quête de vérité, de sérieux et d'absolu !
Depuis la richesse extérieure de certains palais du Vatican (qu'a su fuir le pape François) jusqu'aux bouddhistes qui persécutent les musulmans en Birmanie, en passant par les tenants d'un soit-disant islam qui fait peur à beaucoup, etc.
Mais, ces derniers jours, on dirait que les choses ont évolué ! Il n'y a qu'à comparer par exemple le discours des politiques, polémique, violent et extrême parfois, suite à l'assassinat du Père Hamel, avec l'image qu'ont donné alors les responsables religieux unis, dont les paroles et les actes, la main dans la main, ont impressionné l'ensemble de la population. De nombreux musulmans ont pleuré, des responsables Juifs ont lancé des appels à la fraternité...  Tout le contraire de cette guerre entre religions à laquelle certains voudraient nous faire croire !  Et tout le monde a compris que "les portes ouvertes de nos églises s'opposent à la multiplication des clôtures, des murs, des contrôles, des grilles, fruits de la peur", comme l'a souligné l'italien Andrea Riccardi, fondateur de la communauté de Sant'Egidio. A noter cependant, a contrario, le message remarquable du maire communiste de St Etienne du Rouvray, M. Hubert Wulfranc, lors de l'hommage public rendu au Père Hamel le 28 juillet, parlant de "l'impérieuse nécessité de dire et de faire ce qui est bienveillant pour l'autre en fraternité. Nous nous assignons le devoir de fraternité. Seules des paroles et des actes de paix au quotidien aideront à la sérénité et à la conhésion des familles d'ici et d'ailleurs... Pour être les derniers à pleurer."
Vous avez peut-être eu connaissance aussi de la tribune publiée par une quarantaine de personnalités françaises musulmanes dans "Le Journal du Dimanche", commentée dans le "Ouest-France" de ce vendredi par Abdel-Rhamène Azzouzi, chef du service urologie au CHU d'Angers, tribune qui interpelle fortement les responsables politiques de tout bord dans notre pays: "La gestion du culte musulman par l'Etat français est, depuis 40 ans, un fiasco total. Il a placé la communauté musulmane dans une sorte d'état d'exception. La laïcité ne nous est pas appliquée. L'Etat français a sous-traité la question de l'islam. Il a rejeté l'idée d'un islam de France et voulu des musulmans dociles, il a aujourd'hui Daech, avec leurs imposteurs, qui n'ont rien de musulmans.  Arrêtons ce discours hostile, qui s'est installé de manière insidieuse, à l'égard de l'islam en France : les musulmans ne sont pas les paillassons de la République."
Je voudrais terminer avec le mail reçu ce vendredi de Malika,de tradition musulmane, historienne renommée, avec laquelle j'ai oeuvré pendant des années aux Sables d'Olonne, dans le cadre du groupe interreligieux que nous avions lancé avec les Protestants, Juifs, Bouddhistes et Musulmans : "Je voulais vous dire à quel point j'ai été admiratrice de l'Eglise de France, demeurée digne, quoique durement touchée dans sa chair, ainsi que par les propos de grande tenue du Pape François. Je suis également très triste, car des signes avant-coureurs laissaient présager le pire avec l'islamisme militant en l'occurrence, dont on n'a pas voulu ou su  prendre la mesure, sur lesquels sont venus se greffer d'autres éléments agissant comme une caisse de résonnance (la géopolitique désastreuse, le problème des banlieues, etc...). J'ose espérer que l'on prendra certains de ces problèmes à bras le corps, y compris une refonte de la théologie musulmane actuellement obsolète, en faisant appel à toutes les ressources des sciences sociales, ainsi que le préconisait Mohamed Arkoun, très grand spécialiste de la pensée islamique et dont la thématique est reprise actuellement par nombre de chercheurs."
Comme l'écrit Jean-Claude Guillebaud dans "La Vie" du 4 août, "Des imams et des curés ont prié ensemble, des chrétiens, des musulmans, des juifs et des athées se sont réunis dans le chagrin, certains politiques ont renoncé aux invectives et aux outrages.  Tout cela redresse notre espérance commune."
Puisse cette belle "onde de solidarité" sans cesse grandir et s'amplifier !

0 commentaires: