Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

lundi 6 juin 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.957 : Belle paroisse !

Votre modestie dût-elle en souffrir, chers paroissiens de St Laurent-sur-Sèvre et Mortagne, je dois vous dire que, après avoir vécu près de quatre ans au milieu de vous, la paroisse Montfort-sur-Sèvre est vraiment, grâce à vous, ce que l'on peut appeler "une belle paroisse" !
Samedi matin, de passage au funérarium de Mortagne, j'y ai trouvé deux familles entourant les deux personnes qui venaient de les quitter.  Familles solidaires, on le sentait, et pleines d'espérance malgré tout. Dans l'une des salles, j'ai salué les personnes préparant l'une des célébrations : des fils de l'une des familles, accompagnés de trois femmes membres de l'équipe paroissiale d'accompagnement des familles en deuil. Sans que je n'ai eu rien besoin de dire, l'un des fils m'a déclaré : "Ces femmes sont formidables ; elles nous ont vraiment très bien aidés." Et les accompagnatrices de répondre : "Mais vous, avec les documents que nous vous avions passés, vous avez aussi, entre vous, vraiment bien préparé."
Samedi après-midi, fête des 70 ans du Secours Catholique, très vivant sur le secteur. Les réfugiés Syriens ont été invités. Magnifique travail réalisé par cette association, avec la participation de très nombreux bénévoles. Image d'une Eglise au plus près des personnes démunies, avec le souci de les rendre acteurs !
Hier matin, à Mortagne, messe présidée par le Père Paulin, recteur de la Basilique de St Laurent, originaire de Madagascar : avec les Soeurs de la Sagesse, de nationalités diverses, de même que les Frères de St Gabriel ou le Père Arnold, de l'Indonésie, quelle ouverture fantastique quant à la perception d'une Eglise réellement universelle !
Hier matin aussi, 27 enfants ont fait leur Profession de foi en la Basilique de St Laurent. Surprise dans l'assemblée : au moment de l'homélie, débat entre 3 enfants et moi-même, dans le style de "C dans l'air", sauf que c'était : "C dans le Ciel" !  Autour de deux questions auxquelles les enfants avaient préparé de très intéressantes réponses ; grâce, il faut le dire, au bel accompagnement de leurs catéchistes, ainsi qu'au soutien des parents. Vous trouverez le contenu de cet échange sur le site de la paroisse (tapez sur Google : "paroisse Montfort-sur-Sèvre"). Mais il manquera les commentaires !
Vendredi soir, préparation d'un baptême avec une famille. A la fin, j'aborde la question de l'offrande possible à la paroisse ; mais, comme toujours, en marchant un peu sur des oeufs... Quelle ne fut pas ma stupeur lorsque ces parents me déclarèrent : "C'est le 3° enfant que l'on fait baptiser, l'un il y a 10 ans et le 2° il y a 6 ans ; aux deux fois précédentes, on ne nous a pas parlé clairement de cette question financière ; il faut qu'on se rattrape ! Et de me faire sur le champ un chèque de 150 euros !!!
Ce même vendredi, on sonne à la porte du presbytère ; une personne m'apporte une bouteille d'un vin excellent, ainsi qu'une poche de bons chocolats !  Et repart aussitôt. Et je n'ai pas bien compris la raison exacte de ce geste...
Voilà ce qu'un curé de paroisse peut vivre, en moins de trois jours "ordinaires". Et encore, je n'ai pas tout  raconté, faute de place. Mais c'est toujours "du même tabac" ! 
Aussi, je ne peux qu'exprimer une grande reconnaissance, et un immense merci, à toutes ces personnes qui font vivre et rayonner notre paroisse ; pour le bonheur des uns et des autres, y compris du curé, et pour la plus grande gloire de Dieu !