Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 27 mai 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.949 : "Construire des ponts plutôt que des murs !"

J'ai tiré le titre de ce billet d'une réflexion de Joël, lors du Café-Théo qui s'est tenu au Central-Bar, à Mortagne, ce mercredi 25 mai, sur le thème du Mur. 80 participants, dont beaucoup se sont exprimé, dans une atmosphère à la fois très conviviale et pleine d'attention.
Pour notre échange, nous sommes repartis de l'expérience vécue par un certain nombre de paroissiens, lors de notre récente Route biblique en Israël-Palestine.  De l'avis de tous, ce qui a sans doute été le plus marquant, au cours de ce périple, c'est la découverte de ce mur "hideux", pour reprendre la qualificatif du Rabbin Grunewald. Erigé depuis 2002 comme "barrière de sécurité", prévu pour faire 700 kms de long, haut de 8 à 12 mètres, construit à 80% en territoire palestinien, bien au-delà de la Ligne verte (ligne d'armistice de 1949 entre Israël et ses voisins), ce mur est souvent considéré comme un instrument de la colonisation israélienne. En 2004, la Cour internationale  de justice l'a jugé illégal et exigé son démantèlement, mais sans succès jusqu'ici.
Lorsqu'a été annoncée la visite du pape, les réfugiés du camp d'Aïda ont prévu une représentation théâtrale avec le mur comme fond de scène ; mais il n'a pas été possible au pape de venir : devant toutes les télés du monde, cela aurait fait "mauvais effet" !
Tandis que de nombreux touristes et même pèlerins, nous a-t-on dit, franchissent le mur sans en être vraiment conscients, assis confortablement dans le car qui les conduit de Jérusalem à Bethléem, nous avons pu voir ces longues files de voitures, faisant la queue indéfiniment avant de pouvoir passer "de l'autre côté".
Le 10 janvier dernier, l'armée israélienne a empêché les évêques de la Coordination Terre sainte de se rendre là où un nouveau tronçon du mur devait être érigé, près de Bethléem, dans la vallée de Crémisan, sous prétexte que ce chantier était "militairement stratégique". En avril 2015, la Cour suprême d'Israël avait rejeté les tracés proposés par l'armée dans cette vallée, les jugeant "nuisibles à la population locale". Mais, en juillet 2015, la Cour décide finalement qu'un mur se dressera bien à Crémisan. Certains ont vu dans ce revirement une forme de représailles après la signature d'un accord, le 26 juin 2015, entre le Vatican et l' "Etat de Palestine", ainsi donc reconnu comme tel !
Nous avons évoqué aussi les trop nombreux murs construits un peu partout à travers le monde :
-  la muraille de Chine, dont les 1° tronçons datent du 8° siècle avant notre ère (plus de 6.000 kms)
-  le mur de séparation de 3.200 kms érigé depuis 1986 par l'Inde tout au long de sa frontière avec le Bangladesh, où une personne est tuée tous les cinq jours
-  le mur qui persiste à Belfast en Irlande du Nord
-  le mur qui divise en deux l'île de Chypre, et qui commence à s'entrouvrir
-  le mur entre les deux Corée
-  celui qui sépare la Californie du Mexique
-  le mur de Calais chez nous
-  l'Autriche a entamé le 12 avril la construction d'une barrière anti-migrants au col du Brenner, point névralgique entre le nord et le sud de l'Europe sur sa frontière italienne, et je le cite pas tous...
Victor Hugo a déclaré : "Dieu n'a pas construit de murs..."
Lorsque nous avons célébré l'eucharistie dans la basilique de la Résurrection (jadis appelée (le St Sépulcre), nous avons lu et médité ce texte tiré de la Lettre aux chrétiens d'Ephèse (2/11-22) : "Le Christ est notre paix. Il a détruit le mur de séparation, la haine, et les deux mondes (juifs et païens alors, pourquoi pas juif et palestinien aujourd'hui) sont devenus un seul... Par la croix, le Christ a tué la haine ; il a réconcilié avec Dieu les deux peuples, devenus un seul corps..."
Si cela pouvait être vrai aujourd'hui !
Pour conclure, voici une citation du pape Jean-Paul II lors de son passage,n que nous a rappelée notre guide arabe palestinien chrétien, Hussam Salameh : "Le mur ne fait pas de bonnes relations ; il faut construire des ponts !"