Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mardi 24 mai 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.948 : "Deux nations sont dans ton ventre" (Genèse 25/23)

Je ne sais pas si notre ministre des Affaires Etrangères, Jean-Marc Héraud, et notre Premier Ministre, Manuel Valls, tous deux envoyés successivement en mission en Israël-Palestine en ces jours, pour relancer le processus de paix, ont pu croire qu'ils allaient, que "la France" allait réussir enfin à rapprocher Israéliens et Palestiniens !
J'étais assez surpris d'entendre, hier après-midi, sur France-inter, un journaliste dire que Manuel Valls se trouvait "en Terre sainte" ; assez étonnante, l'utilisation de cette expression dans un tel contexte ! Manuel Valls était-il donc là-bas en pèlerinage, pour implorer Yahvé ou Allah d'exaucer ses voeux et de soutenir son action ?
Trêve de plaisanterie !  Sur cette Terre dite "sainte", cela fait des millénaires que des frères se heurtent et se violentent : depuis Caïn et Abel jusqu'aux Israéliens et Palestiniens, en passant par Isaac et Ismaël, Jacob et Esaü, Joseph condamné par ses frères, etc...
Des frères encore qui se divisent, entre les partisans de Josué et les tribus de Gad et de Ruben (Josué 22), ou avec la déchirure de cette terre entre le royaume du Nord (Ephraïm) et le royaume du Sud (Juda), division à la fois politique et religieuse, d'une gravité extrême, et pour des siècles (1 Rois 12).
A Jérusalem, une fin d'après-midi, à propos du conflit israélo-palestinien, nous avons lu et relu, dans nos diverses traductions, le passage suivant (Genèse 25/21-34) : "Isaac pria Yahvé pour sa femme qui était stérile. Yahvé l'exauca et Rébecca fut enceinte. C'était des jumeaux ! Et comme ils se heurtaient en son sein, Rébecca se demanda : "Mais que m'arrive-t-il ?"  Yahvé lui répondit : "Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples s'opposeront dès la sortie de tes entrailles. Un des peuples sera plus fort que l'autre, et le plus grand servira le plus petit."
Rébecca se trouve alors destinataire d'une révélation lourde de conséquence ; et la lutte entre les deux jumeaux, Jacob et Esaü, déjà dans le sein de leur mère, préfigure le destin des peuples auxquels ils donneront naissance : Israël (Jacob), et le royaume d'Edom (Esaü), en lutte ensuite durant des siècles.  Combat qui symbolise déjà les oppositions d'aujourd'hui.
Quand nous entendions les Palestiniens dire : "Chez nous, dans les Territoires palestiniens, une armée étrangère décide tout, contrôle tout ! Israël est le plus fort, c'est à lui de s'adoucir", cela nous a fait penser à cette injonction biblique en Genèse 25 : "le plus grand servira le plus petit." 
Autre texte significatif, qui a été distribué durant notre route biblique, tiré d'Ezéchiel 37/15-28  :  "Toi, fils d'homme, prends un morceau de bois et écris dessus : "A Juda et aux Israélites qui lui sont associés."  Puis, prends un autre morceau de bois, et écris dessus : "A Joseph, bois d'Ephraïm, et à toute la maison d'Israël qui lui est associée".  Rapproche-les l'un de l'autre, que tu n'aies plus qu'un seul morceau de bois, qu'ils soient unis dans ta main."  (C'était un appel imagé du prophète en vue de la réunion des 2 royaumes divisés)
Ah ! Si tous étaient enfin fidèles aux appels bibliques !
Habitants d'Israël et de la Palestine, même origine, même destin !