Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

vendredi 20 mai 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.944 : Quelques-uns des lieux qui nous ont marqués, en Israël-Palestine

Au bout de deux ou trois jours de notre séjour en Terre sainte, nous nous disions déjà : "quelle beauté, quelle émotion, quelle profondeur, et que d'interpellations !  Jamais on n'arrivera à pouvoir partager tout cela..."  Effectivement, du 2 au 13 avril, nous avons vécu une riche expérience, autant humaine que spirituelle.  Je ne pourrai en retranscrire ici que quelques bribes ; un peu en vrac, mais c'est déjà ça !
-  la première journée, passée dans le désert, tout au sud, dans le Néguev, nous a mis en contact avec la splendeur de la création originelle, avec un relief à couper le souffle, sous un soleil de plomb. Comme jadis les Hébreux dans le désert, nous y avons nous-mêmes construit un autel de pierre, pour y offrir notre sacrifice spirituel au Seigneur.
-  l'étonnante forteresse de Massada, un nid d'aigle, juché au sommet d'un rocher apparemment imprenable, symbole jusqu'à aujourd'hui de la volonté des Juifs de lutter, jusqu'à la mort au besoin, pour défendre leur territoire contre l'envahisseur, plutôt que de se laisser asservir.
-  la rive du Jourdain, là où les Hébreux ont fait enfin leur entrée dans la Terre promise, là où Jésus a reçu son envoi en mission. A la suite de nos "frères aînés", nous sommes entrés nous aussi en esprit dans la Terre promise, et nous nous sommes laissés renouveler dans la foi et la mission de notre baptême, sur les pas de Jésus.
-  sur le Mont Thabor, comme Pierre, Jacques et Jean, nous nous sommes laissés réveiller, irradier de la lumière de Jésus, tout en admirant, de cet observatoire incomparable, la plaine magnifique d'Yizréel ("Dieu sème"), véritable grenier du pays.
-  à Césarée-sur-Mer, nous nous sommes retrouvés dans les mêmes sentiments que Pierre, puis Paul, face à la mer et, à travers elle, face à l'appel à partir vers le grand large pour partager à tous la belle Nouvelle de l'Evangile aux Nations.
-  au sommet du Mont Carmel, nous avons pris de la hauteur pour mieux comprendre que le rôle des prophètes n'est pas d'imposer la foi au Dieu unique, mais d'accompagner hommes et femmes en recherche, vers la découverte, au plus profond d'eux-mêmes, du chemin de Dieu, à travers un fin silence de l'âme.
-  autour du lac de Tibériade comme en son milieu sur une barque, nous avons médité longuement sur une multitude de scènes évangéliques, que nous ne relirons ni n'entendrons plus de la même façon désormais, de même que les Béatitudes sur le Mont tout proche !
-  j'ai déjà évoqué notre émotion face à Jérusalem, au Mur hideux, comme au sein du Camp de Réfugiés d'Aïda, en écoutant les uns et les autres nous partager leurs douleurs et leurs espérances, d'un côté comme de l'autre, face à l'avenir de leur pays.
-  émotion intense aussi à Jérusalem, à la basilique de la Résurrection (St Sépulcre), là où le Sauveur, après avoir donné sa vie pour nous, a ressurgi vivant du tombeau, nous invitant là encore à le suivre dans son parcours de victoire de la vie sur toute mort.

Dans l'espace limité de ce billet, je n'ai pas tout dit, je suis loin d'avoir tout recensé !  Pour en savoir davantage sur ce qui nous a le plus marqués, deux rendez-vous vous sont proposés, largement ouverts à tous :
-  mercredi 25 mai, à 20h, à Mortagne, au "Central-Bar", Café-Théo sur le problème du mur, et de la relation entre Juifs et Palestiniens.
-  jeudi 16 juin, à 20h30, toujours à Mortagne, à la salle du Piment familial, photos et témoignages vous seront partagés.

0 commentaires: