Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 20 mars 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.926 : Attaquer le mal à la racine

Hier soir et ce matin, aux messes des Rameaux, j'ai essayé d'expliquer que Jésus s'était approché très près du mal, jusqu'à la mort y compris, mais c'était pour pulvériser ce mal de l'intérieur et l'anéantir totalement. A titre d'exemple, quoique les choses soient bien autres, j'ai rappelé que le célèbre pompier américain, Red Adair, avec ses équipes, s'était fait une spécialité d'éteindre les puits de pétrole en feu en allant déposer, le plus près possible, à ses risques et périls, une charge d'explosifs ; alors, la violence de l'explosion soufflait littéralement les flammes et éteignait le feu.
Je suis reparti ensuite de deux exemples donnés par les médias, pas plus tard qu' hier samedi. France-Inter, hier après-midi, a fait écho à l'opération "Un olivier pour la paix", qui rassemble un certain nombre d'agriculteurs israéliens et palestiniens. Ceux-ci travaillent ensemble, mais leur action n'est pas facile : ils se heurtent à des incompréhensions, des critiques, des brimades, et vivent parfois des moments d'insécurité et de peur. Mais ils attaquent le mal à la racine, et sont comme les précurseurs de ce monde nouveau en lequel ils mettent leur espérance.
D'autre part, hier encore, page 4 de "Ouest-France", l'interview d'une psychologue juive se termine ainsi : "De plus en plus d'Israéliens comprennent qu'il faut mettre fin à l'occupation."
Tout cela m'a fait penser à ces nombreuses associations qui regroupent Israéliens et Palestiniens épris de paix. Comme "Un coeur pour la paix", avec ces chirurgiens Israéliens qui font venir chaque année en Israël 60 enfants palestiniens malades du coeur afin de les soigner (600 depuis 10 ans).
Il y a aussi cette organisation de vétérans de l'armée, "Breaking The Silence", "Rompre le silence", qui dénonce les excès de Tsahal. De telles associations, l'on en compte plusieurs dizaines, très actives :
-  B'Tselem : l'organisation de défense des droits de l'homme.
-  l'observatoire des check-points : Marsom (barrages) Watch.
-  les médecins de "Physicians for human rights".
-  le mouvement pacifiste "Shalom Archav", "La paix maintenant".
-  les femmes en noir, qui manifestent tous les vendredis depuis 1988.
-  Shivion (égalité) : ONG de prévention du racisme et de l'apartheid en Israël.
-  Tag Meir, coalition de 50 organisations opposées à la violence.
Etc... Nous essayerons d'en savoir plus lors de notre prochain passage sur cette terre déchirée, lors du voyage que nous ferons en Terre Biblique du 2 au 13 avril, avec 32 personnes de la paroisse.
Partout sur la terre en effet, s'attaquer au mal à la racine, c'est marcher sur les pas de Jésus sauveur !