Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 20 janvier 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.916 : Goliath n'aura pas le dernier mot !

L'idée de ce billet m'est venue à la fois d'une réunion d'ACO (Action Catholique Ouvrière) de ce jour, ainsi que du texte de la 1° lecture de la liturgie de ce mercredi.
Echange très riche, comme toujours, en équipe ACO, autour de nos responsabilités par rapport à un développement durable et intégral. Après avoir fait un constat parfois très rude des difficultés rencontrées, chez nous comme sur tous les continents : déforestation, tri des déchets, travail des enfants, pollution des mers, etc..., nous avons reconnu malgré tout un certain nombre d'avancées en faveur du respect de la création, ainsi qu'une conscientisation qui avance malgré tout, grâce à des mouvements comme le CCFD par exemple.
Et cependant, notre inquiétude reste grande, car notre planète est loin d'être tirée d'affaire !
Mais c'est là que l'histoire de David et Goliath devient très éclairante. De quoi s'agit-il ? Il vaut la peine de relire le chapitre 17 du 1° livre de Samuel : "En ces jours-là, le Philistin Goliath venait tous les jours défier l'armée d'Israël."  Traduction : "en ces jours-là, le mal géant qui réchauffe la planète, étouffe les paysans en Amérique latine, écrase les nations pauvres sous des contraintes inhumaines, etc..., venait tous les jours narguer ceux qui souhaitaient se débarrasser de lui."
"David dit alors au roi Saül : "Que personne ne perde courage à cause de ce Philistin. Moi, j'irai me battre avec lui. Saül répondit : "Tu ne peux pas, tu n'es qu'un enfant..." David insista. Saül lui dit : "va, et que le Seigneur soit avec toi."  Traduction : "Quelques personnes courageuses décidèrent d'engager le combat pour la sauvegarde de l'humanité ainsi que de la planète. Mais des personnes importantes (des rois, des présidents) leur dirent : "Comment pourrez-vous lutter contre ces géants du mal ? Vous n'êtes rien..."
Mais ils partirent cependant au combat, en comptant sur la force de Dieu et de leur solidarité fraternelle.
"David prit cinq petit cailloux, et s'avança contre le Philistin."  Traduction : A travers l'humanité entière, une foule de petits David, "de petits colibris", dirait-on chez les Améridiens, en Amérique latine, s'avancèrent alors, dans toutes les nations, vers ce géant aux tentacules immenses que l'on appelle le Mal.
Aux dernières nouvelles, le combat est en cours. Déjà, comme l'a écrit un correspondant de presse, Jean-François Bouthors, témoin de ce grand combat, dans "Ouest-France" du 15 janvier dernier, "dans ce sombre paysage, l'unanimité finale de la Cop 21 ressemble au scintillement d'une étoile dans l'obscurité, même si la tâche est immense. En cette année 2016, il va falloir tenir, chevillée au corps, la conscience que le Mal n'a jamais le dernier mot.  Que même s'il ne nous épargne pas, il finit toujours par s'épuiser !"
A nous de faire advenir, solidairement, et avec l'aide de Dieu, la victoire de David sur le géant qui veut nous écraser !