Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 9 janvier 2016

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.912 : Serait-ce le commencement de la fin de l'obscurantisme anti-religieux ?

Tout à l'heure, en revenant de la messe que je venais de célébrer à Evrunes, j'ai ouvert la télé sur Bfm/Tv, et j'ai eu la chance de tomber sur la cérémonie de commémoration de l'attentat à l'Hyper Cacher juif : c'était profondément ouvert, oecuménique, lumineux, émouvant.
Tout d'abord, le Grand Rabbin de France, qui me fait l'honneur d'être son ami depuis une douzaine d'années, Haïm Korsia, a allumé une première bougie à la mémoire des personnes assassinées. Puis, le Cardinal Vingt-Trois, J-C Cambadélis, le dirigeant du Conseil français du culte musulman,  Anouar Kbibech, un responsable protestant, Anne Hidalgo, Valéry Pécresse, puis Lassana Bathily, le héros malien de l'Hyper Cacher, musulman pratiquant, N. Sarkozy et d'autres encore reprirent ce geste, le dernier étant Manuel Valls : une vingtaine de bougies en tout.
Ensuite, Roger Cukiermann, président du Conseil représentatif des institutions juives de France, a pris la parole pour souligner cette unité profonde de toutes les composantes de la nation, en un tel moment.  Le genre de célébration qui fait oublier et le parti-pris des caricatures, et les volontés d'exclure le religieux de notre sphère sociale ou, à tout le moins, de le ranger dans un angle mort de l'histoire.
Victoire enfin de la tolérance au meilleur sens du terme ; c'est-à-dire, de ce sentiment qui consiste non pas à "tolérer" l'autre, faute de mieux, mais à l'inclure et à lui donner toute sa place.
Ah ! Que notre société serait belle et fraternelle si, enfin, croyants et athées acceptaient de se regarder comme des frères, au lieu de se combattre, de s'exclure ou pire encore, de se caricaturer !
Depuis quelque temps, je me demande si ce n'est pas le commencement de la fin de l'intégrisme anti-religieux ! Suite à cette commémoration fraternelle comprenant des croyants et des non croyants, j'ai apprécié, toujours sur Bfm/Tv, le reportage sur l'opération "mosquées ouvertes" en ce week-end ; enfin, l'on a donné vraiment la parole à des musulmans, en prenant le temps de les laisser s'expliquer, présenter leurs mosquées, expliquer leur façon de prier. A travers cet exemple, et d'autres semblables, il me semble que nous voyons le modèle républicain classique se transformer : les musulmans acquièrent enfin visibilité et reconnaissance dans l'espace public ! Et l'on met enfin en valeur le sens profond du mot "laïcité", dans sa dimension d'ouverture et d'appel au respect de chacun, croyant ou non !
Il est important de souligner que, mardi, F. Hollande a exprimé son refus "que la belle notion de laïcité soit instrumentalisée par certains, en vue de combattre l'expression publique d'un culte ou pour stigmatiser tel ou tel groupe de croyants."  Tiens ?  N'est-ce pas un message clair ?  C'est un signe fort, face aux tentations d'obscurantisme, que cette attention donnée par le président Hollande à l'importance du fait religieux: mardi dernier donc, lors de la cérémonie des voeux, mardi dernier, à l'attention des responsables religieux de notre pays, le président a tenu à exprimer "de la gratitude" pour le rôle positif que les autorités religieuses ont joué au cours d'une année marquée par les attentats. "Vous avez su, conformément à vos traditions et à vos rites, trouver les mots et les gestes pour exprimer votre compassion à l'égard de toutes les victimes, de leurs familles et de leurs proches." Et d'ajouter : "Nous sommes chacun à notre place mais, tout en ayant des démarches différentes, nous participons au même objectif : unir notre pays et concourir à la paix."
Il est malheureux qu'il faille des attentats pour que la France lâche ses vieux démons et se mette enfin à se regarder autrement et à bouger !
Permettre à chacun, croyant ou non, de trouver sa place, de prendre toute sa place, quel beau défi, au service de la fraternité !