Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 31 décembre 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.908 : Merci, Seigneur, pour l'année 2015 !

Une chose me frappe, dans les bilans qui sont présentés en ces jours par rapport à l'année 2015 : c'est le fait que la plupart des analystes les font de façon tout à fait équilibrée. Par exemple, s'ils citent souvent en premier le traumatisme causé par les attentats à Paris, ou les difficultés de trop de familles en raison de la crise et bien d'autres problèmes, à Calais ou ailleurs, les médias savent aussi nous remettre en mémoire ce qui a avancé sur notre planète durant l'année qui vient de s'écouler.
Félicitations aux radios Europe 1 et France-Inter qui, ce matin, dans leurs revues de presse, ont toutes deux largement cité le journal "La Croix" de ce jeudi 31 décembre, en faisant remarquer que ce quotidien donne une large place à des faits positifs qui empêchent de considérer 2015 seulement comme une "annus horribilis" !
L'édito de Guillaume Goubert est particulièrement remarquable, en ce sens ; j'aurais aimé l'écrire !  Je vous y renvoie. Car je ne pourrai l'égaler, et je ne le cherche pas. Je vais juste citer, en vrac, quelques points qui m'ont semblé heureux, parmi ce que nous avons pu vivre cette année écoulée :
-  la fraternité émouvante et active, entre l'Imam de Bangui et l'archevêque de cette ville.
-  l'immense ouverture d'Angela Merkel aux réfugiés, en Allemagne, cette patrie "réelle" des droits de l'homme. Elle est sans doute plus proche de l'Evangile que nombre de responsables politiques et religieux, elle qui n'a pas craint de déclarer à la face du monde : "les migrants sont une chance" !
-  le rassemblement de 195 pays pour la COP 21, même si beaucoup reste à faire...
-  le fait que les médias, en France, après les derniers événements de Paris, ont enfin donné la parole à des musulmans modérés (imams, mais aussi, sociologues, philosophes, etc...).
-  l'info selon laquelle le "ministre en chef" de Delhi pratique le covoiturage avec les ministres qui vivent dans son quartier.
Je m'arrête là, volontairement !  Car c'est à vous  - pourquoi pas ? -  de poursuivre cette liste des haut-faits de Dieu sur notre terre, à travers la vitalité de ses enfants, de toutes religions ou non croyants.
Merci, Seigneur, pour ta présence active au milieu de nous, Emmanuel !
Et aussi, bien entendu, pour tous ces "petits" (?) gestes d'espérance, de miséricorde, de tendresse, qui se vivent, pas seulement à Delhi, Bangui ou Paris, mais aussi tout près de nous. Ceux qui ont participé à la messe de la nuit de Noël à Mortagne ont entendu décrire un certains nombre de ces gestes, tels qu'ils nous sont revenus suite à l'enquête que nous avions lancée pour le temps de l'Avent.
Faute de place, j'en citerai deux seulement.  Les 300 feuilles reprenant l'ensemble de ces faits, distribuées la nuit de Noël, n'ont pas suffi, tant les gens étaient intéressés par tout ce positif !
-  "une maman, clouée dans son fauteuil roulant depuis des années, qui a souvent des nuits sans sommeil, récite alors son chapelet aux intentions du monde. Cette personne reflète bien la tendresse de Dieu et de Marie."
-  "ma fille de 40 ans, après bien des difficultés entre nous, s'est mise à genoux devant moi et m'a dit : "maman, ne bouge pas , j'ai plein de choses à te dire. Merci de m'avoir donné la vie, allaitée, épaulée, guidée, accompagnée." Le tout avec de nombreux "pardon" et beaucoup d'autres "mercis".
Oui vraiment, pour tout cela et bien d'autres faits encore, ici et partout, mille mercis, Seigneur !
Et que, grâce à tant d'hommes et de femmes positifs, 2016 soit une année plus belle encore !