Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 28 novembre 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.893 : Caïn vient encore de tuer Abel !

Vendredi 13 novembre, en Tunisie, quelques heures avant les attentats de Paris, dans une zone montagneuse située dans le centre-ouest, délaissée depuis trop longtemps, des jihadistes, dignes émules de l'antique Caïn, ont décapité un petit berger de 16 ans qui gardait ses brebis.
Honneur aux rares médias qui ont pris le temps de faire écho à ce crime affreux, qui bouleverse les Tunisiens.
Et voilà que se renouvelle une fois de plus, comme si la terre était condamnée à ne jamais pouvoir s'en sortir, l'histoire terrible de Caïn et Abel ; l'histoire de la lutte à mort de l'homme contre lui-même ; avec ce fait tragique qui semble placer la violence comme un facteur décisif de notre histoire, au tout début de celle-ci.
Le nom de cet Abel tunisien : surtout, il faut prendre le temps de l'entendre, de le laisser résonner au plus profond de notre coeur : Mabrouk al-Soltani.
"Alors, Yahvé dit à Caïn : "Pourquoi es-tu en colère, pourquoi ton visage est-il si dur ?  Si tu fais ce qui est bien, tu pourras relever la tête ; mais si tu n'agis pas bien, le péché est couché devant ta porte, prêt à se jeter sur toi ; c'est à toi de le dominer." (Genèse 4/6-7)
Les jihadistes, qui sont tout sauf musulmans, n'ont pas entendu ce conseil d'en-Haut !
"Caïn dit à Abel son frère : "Allons dans la campagne. Et, comme ils étaient dans la campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua." (Genèse 4/8)
Les jihadistes sillonnaient la montagne ; ils rencontrèrent Abel, qui gardait ses brebis. Accusé bien à tort de renseigner les soldats, totalement absents de la région, il fut assassiné parce qu'il avait refusé de remettre ses bêtes aux jihadistes.
L'histoire serait-elle un perpétuel recommencement ?  La spirale de la violence serait-elle sans fin ?
Dieu merci, la révélation biblique nous apprend qu'il n'en est rien !  Et que si le grand Caïn humain a tué le nouvel Abel, c'est-à-dire, le Bon Berger, le Christ, cela ne fut en rien la fin.
Car la résurrection de Jésus nous a appris que ni le mal, ni la mort, ni les jihadistes, ni la haine, ni la violence n'auraient le dernier mot.
Mais quand cela finira-t-il ?  Quand Caïn cessera-t-il de tuer son frère ?  Lorsque l'humanité sera parvenue enfin à "dominer le péché couché devant la porte, prêt à se jeter sur elle", pour paraphraser l'appel de Dieu à Caïn.
Ah, si tous les Caïn du monde, nous y compris, pouvions écouter ce conseil unique !
Mabrouk al-Soltani pourrait alors, sans crainte, paître ses brebis dans le grand jardin que Dieu nous a légué, à nous tous, ses enfants !
Juifs, chrétiens, musulmans, bouddhistes, non croyants... : tous, ses enfants !