Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

samedi 22 août 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.870 : Comment être heureux après 50 ans ?

Hier, en faisant la queue pour acheter mon journal, je jetais un coup d'oeil fort peu motivé sur la multitude de revues placées sous mon nez, sur un présentoir. Tout à coup cependant, un titre retint mon attention, cette question, en lettres énormes, sur l'une de ces revues hyper-connues que beaucoup de gens s'arrachent: "Comment être heureux après 50 ans ?"
Je me suis dit : "Là, il y a un truc !"  Et je n'ai pas pu m'empêcher de dire au buraliste, en lui parlant de ce que je venais de remarquer : "Pouvez-vous me mettre de côté cette revue ? Je repasse l'acheter  -  promis  -  dès que j'aurai 50 ans. Parce qu'en effet, je ne sais pas comment je vais bien pouvoir faire pour être heureux quand j'aurai dépassé cet âge fatidique..."
Il m'a regardé d'un air entendu, puis m'a répondu : "C'est d'accord ! Mais pour l'instant, apparemment, je ne crois pas que vous en ayez besoin !"
"Merci, patron", lui ai-je répondu. En effet, alors que je suis bien plus près de 75 ans que de 50, à 2 ans près, je me sens pleinement heureux et comblé ; même si je peux avoir des problèmes comme tout le monde. Mais le secret, c'est que je n'ai jamais voulu laisser les emm... prendre le dessus dans ma vie. Et une de mes plus grandes tristesses, cela a toujours été de voir des personnes se bouziller l'existence et celle des autres avec de faux problèmes ; et en plus, en rejetant sur les autres les causes de leurs ratés et de leurs malheurs" !
Puis mon homme a ajouté, de façon plus sérieuse ; "C'est incroyable comme ces revues se vendent bien, avec des titres comme : "Comment trouver le bonheur ?"  ou  "Comment rester jeunes?"  ou encore, "Comment faire pour ne pas veilllir ?"  Ce sont des thématiques qui plaisent beaucoup !"
Il n'y avait pour le moment aucun client à attendre derrière moi, ce qui nous a permis de poursuivre un peu cet échange ; et tous les deux, nous étions sur la même longueur d'onde en nous demandant : "Mais enfin, comment se fait-il que l'on soit obligé de venir acheter une revue pour savoir comment vivre bien dans sa tête et dans son corps après 50 ans ?"
Cela en dit long sur l'état de notre société, où chacun est laissé à lui-même et ne sait comment s'y prendre pour gérer son existence et ses relations, ni comment trouver un chemin de bonheur au coeur de sa vie, telle qu'elle est, et surtout sans la rêver.
J'aime beaucoup ce passage du prophète Jérémie 6/16, qui nous est proposé par le bréviaire une fois par mois, le samedi, à l'office de None : "Arrêtez-vous sur les routes pour faire le point, renseignez-vous sur les sentiers traditionnels. Où est la route du bonheur ?  Alors, suivez-la et vous trouverez où vous refaire."
En Paix avec nos frères et soeurs de la terre, et dans la Lumière de Dieu !