Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

jeudi 7 mai 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.845 : "Le monde, inébranlable, tient bon !" (psaume 95)

Ce matin, lors de la messe à Evrunes,  nous avons médité sur ce superbe verset que nous offrait la liturgie du jour, tiré du psaume 95 (96), au verset 10 :
"Allez dire aux nations : "Le Seigneur est roi !"
Le monde, inébranlable, tient bon."
Personnellement, cette parole biblique m'a littéralement porté, relancé, apaisé, tout au long de cette sainte journée.  Elle a coloré toutes mes pensées, toutes mes rencontres, tout ce que j'ai pu faire ou envisager. Et cela, sans que je m'y sente forcé, à la façon d'une mélodie superbe qui vous renouvelle le coeur et dont l'on ne se lasse pas !
Autre traduction, dans "ZeBible" :
"Dites à tous les hommes : "Le Seigneur est roi,
La terre est donc ferme, elle tiendra bon."
En conséquence, et en réponse à cet appel biblique, je me sens donc invité à faire connaître à tous, ou du moins, aux quelques lecteurs de ce billet, ce qui est déjà pas si mal quand ce blog vient de dépasser les 500.000 connexions, comment il me semble en effet que, grâce à Dieu, notre planète tient bon ; alors que tout pourrait nous prouver qu'au contraire, elle est en train de s'affaisser, si non, de s'écrouler.  Trois faits seulement, faute de place ; mais à vous d'en poursuivre la liste dans votre réflexion !
-  vu à la télé, bien trop tard malheureusement, après une réunion, sur France 2, mardi soir, à 23h40, le film "La Dame du 6", racontant l'histoire de cette musicienne juive Alice Sommer Herz, qui avait déjà 109 ans lorsque le cinéaste lui a fait narrer son aventure. Jeune juive née à Prague, déportée avec son mari, qui mourra à Dachau, elle fait partie de ces artistes qui doivent se produire dans un camp réputé "modèle". Soutenue par l'amour de la musique, convaincue que le mal n'aura jamais le dernier mot, elle résume ainsi sa profession de foi : "La haine amène la haine." Quant à elle, elle a décidé de rompre cette spirale de violence, pour sauver l'honneur de l'humanité.  Je citerai ce téémoigange demain, lors de la messe "officielle" du 8 mai.
-  cet après-midi, Annabelle, en lien avec l'ADMR locale, est passée, comme chaque semaine, faire le grand ménage au presbytère. J'ai aimé quand elle m'a dit : "A Mortagne, il y a beaucoup de solidarité, et tout un réseau très large d'entraide entre les Mortagnais, dans de nombreux domaines." Et, ajoutait-elle : "On a de la chance de vivre ici !"  Je confirme la justesse de ce constat, et suis enchanté de vivre dans un tel climat !
-  lu dans "La Croix" de ce 7 mai, cette remarque qui va dans le même sens : "Tissu conjonctif nourricier du vivre-ensemble, les 1 300 000 associations en France mobilisent plus de 12 500 000 bénévoles ; avec une considérable augmentation de la participation des jeunes (+ 32% en trois ans).  Les problématiques sociétales, mal ou pas résolues par la puissance publique, et dont les citoyens se saisissent à la place ou en complément des acteurs politiques institutionnels, et surtout, un sentiment généralisé de manque de repères poussent un nombre croissant de ceux qui vivent sur notre territoire à rechercher dans des activités collectives tout ce qui peut donner plus de sens à leur vie."
Merci Seigneur, car c'est ton Esprit qui permet ainsi à notre terre de "tenir bon" !

0 commentaires: