Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 22 mars 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.832 : Français, soyons modestes !

J'ai toujours regretté que beaucoup de nos concitoyens ne se soient pas tellement intéressés à l'histoire, ni au cours de leurs études, ni tout au long de leur existence. Cela nous aurait peut-être permis d'être plus modestes dans notre façon de juger d'autres cultures ou religions, à la lumière de notre propres erreurs passées et présentes.
Je me permets de vous en fournir un trop bref florilège. En effet, ce sont des livres entiers qu'il faudrait publier sur le sujet !

-  par rapport aux femmes, cette déclaration du pape Clément V lors du Concile de Vienne en 1313 : "C'est avec une grande tristesse que j'ai appris que des femmes avaient entrepris de discuter de la Trinité..." (sans médiation cléricale !)

-  à propos des livres détruits par Daech : les destructions par des fanatiques ne sont pas nouvelles. Au XVI° siècle, l'évêque franciscain Diego de Landa fit brûler une grande partie des précieux manuscrits mayas.

-  on accuse les égorgeurs de Daech de décapiter publiquement certains de leurs otages. Mais qu'est-ce qui s'est passé il y a deux siècles sous la Révolution, quand celle-ci a fait décapiter des milliers de victimes, souvent innocentes, avec la guillotine, et tout aussi publiquement ?  L'on a prétendu pourtant qu'elle était à l'origine des droits de l'homme ? Quelle contradiction !  Ceux qui pensent une telle chose, d'ailleurs, n'ont sans doute pas eu l'honneur de lire le fameux Code d'Hammourabi, écrit 17 siècles avant J-C.

-  des oeuvres d'art ont été détruites, en Afghanistan, en Irak, en Syrie et ailleurs, et tout le monde de pleurer sur ce désastre ; mais nos aïeux révolutionnaires n'ont-ils pas agi de la même façon voici 225 ans ?  En témoignent les portails de nombreuses églises de France, privées à jamais de leurs sculptures.

-  l'on est stupéfait d'assister impuissant à l'extermination de peuples entiers au Moyen-Orient (les Yézidis et autres...) ; mais que s'est-il passé avec les colonnes infernales en Vendée, ou dans les camps de la mort lors de la 2° guerre mondiale, ou encore au Goulag ?  Et c'était chez nous, en Europe ; pas chez les musulmans...Et si ces dingues, qui n'ont rien à voir avec l'Islam, avaient pris exemple sur nous, qui nous sommes largement étripés en terre de France pendant des siècles ???

-  l'on entend dire parfois : "ces pauvres Haïtiens, ils n'arrivent pas à s'en sortir économiquement..." L'archevêque de Port-au-Prince n'a pas eu tort de rappeler ceci récemment : "Que les Français se souviennent des importantes sommes d'argent que les Haïtiens leur ont versées !"  Et l'archevêque de rappeler l'obligation faite à Haïti d'indemniser les colons français en contrepartie de son indépendance (1804). "Si nous n'avions pas eu à payer l'équivalent de 15 milliards d'euros entre 1825 et 1946, nous aurions pu construire des routes, des écoles, des hôpitaux... Le destin de notre pays aurait été tout autre."

-  entre 2002 et 2014, la France a eu recours à de nombreux interprètes en Afghanistan. Avec le départ des Français, ceux-ci, comme jadis les harkis, "oubliés" par le soit-disant "pays des droits de l'homme" en Algérie, risquent leur vie, avec des menaces de mort de plus en plus fréquentes. Il y a encore 90 à 100 anciens interprètes de l'armée française dans le pays, tous se sont vus refuser le visa, et on les a enjoints de ne plus se présenter à l'ambassade !!!

On pourrait aussi parler du Mali !  Savez-vous que, d'après la revue "Billets d'Afrique", la France a autant dépensé d'argent, en quatre mois d'intervention militaire dans ce pays, courant 2013, que pendant les dix années précédentes en aide au développement à ,ce même pays ?  Cherchez l'erreur !

-  un dernier fait : on peut dire que nombre de Français vénèrent Martin-Luther King et applaudissent ses discours. D'ailleurs, le film "Selma", qui retrace la lutte victorieuse de M-L King, en 1965, pour obtenir enfin le droit de vote pour tous les Noirs américains, est en tête des entrées sur les écrans français. Mais alors, comment se fait-il que, 50 ans plus tard, la France n'a toujours pas accordé le droit de vote aux étrangers non européens payant leurs impôts (asiatiques, africains ou maghrébins) pour les élections locales ?

Il y a vraiment des caricatures qui se perdent !  Dommage que, sur tous ces sujets et bien d'autres, les Charlie soient si absents !
Français, que faisons-nous de la liberté d'expression, quand celle-ci risque de nous retourner dans la g... ?