Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

dimanche 15 février 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.825 : Va-t-on longtemps encore laisser insulter les Juifs ?

Stupeur ce soir, à l'annonce de la profanation de plus de 250 tombes dans un cimetière juif en Alsace, dans le Bas-Rhin : façon de signifier que les Juifs n'ont pas leur place "chez nous" !  De quoi pleurer !  Ce sont nos frères aînés qui sont ainsi insultés, violés, maudits ; et cela quasiment à notre porte et sous nos yeux !  Et les assassinats de Copenhague au même moment ...  L'histoire ne nous a-t-elle donc rien appris ?  La malédiction du peuple Juif serait-elle infinie ?  Je ruminais ces tristes pensées tout à l'heure, en priant le psaume 113 qui nous est proposé dans l'office des Vêpres de ce dimanche, au bréviaire, en reprenant la prière du psalmiste :
"Israël, mets ta foi dans le Seigneur :
le secours, le bouclier, c'est lui ! (...)
Vous qui tremblez devant Yahvé,
ayez confiance en lui ;
le secours, le bouclier, c'est lui.
Le Seigneur ne nous oublie pas : il nous bénira !
Il bénira la famille d'Israël (...)
Il bénira les petits et les grands..."
Mais quand donc Seigneur vas-tu enfin les bénir, tes enfants Juifs premiers-nés ?
Et il m'a semblé entendre Dieu me répondre : mais, cher Olivier, ces Juifs ne sont-ils pas tes frères ?  Et n'est-ce pas à toi de te porter à leur secours, au lieu d'aller te coucher tranquillement ce soir ?
Oui Seigneur, tu as raison : il faut que nous soyons nombreux, plus nombreux que jamais, à nous lever pour nous mettre aux côtés de nos grands-frères Juifs humiliés.
J'entendais à l'instant le représentant de Haïm Korsia, le Grand Rabbin de France, rappeler que, lorsque 34 tombes juives avaient été profanées à Carpentras en mai 1990, les Français s'étaient levés en masse pour manifester leur solidarité avec la communauté Juive, le président Mitterrand étant présent. Souhaitons qu'il en soit encore ainsi aujourd'hui, et que les innombrables "Charlie" n'auront pas déjà tout oublié !
J'avais envie d'intituler ce billet : "Je suis Juif" ; mais je me suis dit que ce serait peut-être maladroit, sans doute prétentieux, et pas assez universel !
Alors : "Je suis Charlie" ?  Pas assez respectueux de nos frères et soeurs musulmans dans ce qu'ils ont de plus sacré, pas assez fraternel.
Finalement, je préfère à tout cela l'expression, de type évangélique, de Gandhi, notre maître à tous, parmi les hommes, en fraternité : "Je suis musulman, je suis hindou, je suis chrétien, je suis juif."
Puissent tous nos experts en laïcité méditer enfin sérieusement ce projet de vie de Gandhi.  Quant à la mise en oeuvre, la vraie question reste celle que posait Karl Marx : "Qui éduquera les éducateurs ?"
Au boulot là-dedans !