Bienvenue !

Vous avez des choses à dire...
Vous vous posez des questions, pour donner un sens à votre vie...
Vous cherchez un espace d'échange convivial pour exprimer ce que vous ressentez...
Vous attendez des réponses à vos questions...


...Alors, en réponse à vos attentes, la paroisse Montfort sur Sèvre en Vendée ouvre ce blog et vous propose de vous exprimer librement.
Ici, tout pourra être dit dans les limites de la courtoisie et du respect mutuel.

Merci d'avance de votre participation.


Depuis novembre 2007, le Père Olivier Gaignet partage sur son blog ses réflexions sur Dieu et sur l’Eglise. bien sûr,
mais aussi sur la marche du monde. Il nous invite à réfléchir à des thèmes aussi essentiels que : notre société, les autres religions,
la télé, la politique, l’art, sans oublier ses propres paroissiens.
Les billets des cinq premières années (de novembre 2007 à septembre 2012 )ne figurent plus sur ce blog. Pour les consulter, se référer aux cinq volumes intitulés: "Ma paroisse.com", que vous pouvez vous procurer en envoyant un mail à : olivier.gaignet@yahoo.fr

mercredi 7 janvier 2015

Le Blog de l'Arche de Noé 85, n° 1.824 : "Il faut rallumer tous les soleils !" (Jean Jaurès)

Avec l'attentat qui vient de se produire contre les journalistes et dessinateurs de "Charlie-Hebdo", nous venons d'assister en direct, impuissants et tétanisés, à une véritable catastrophe humaine !
Alors que nous sommes encore dans le temps des voeux, est-il vraiment possible d'y croire ?
Il serait bon, bien sûr, que l'année 2015 soit meilleure que celles qui l'ont précédée,  mais est-il bien raisonnable d'y compter, au regard des menaces ou des malheurs égrenés tout au long de l'année qui vient de s'écouler, du terrorisme international aux plans sociaux chez nous ?
Tout semble justifier la peur en effet ; et nous sommes tentés de penser que notre avenir nous échappe, qu'il est le jouet de forces obscures sur lesquelles nous n'aurions pas de prise...
Cependant, la peur est mauvaise conseillère. D'ailleurs, la peur, comme le dit l'adage, n'évite pas le danger !
Mais alors, quelle autre solution ?  Une espérance est-elle possible ?  Je repense à ce proverbe kurde qui m'a toujours impressionné : "Notre passé est triste, notre présent est tragique ; heureusement, nous n'avons pas d'avenir !"
Comment, dans de telles conditions, se souhaiter une bonne année en vérité ?  C'est si long, une année ! C'est si précaire, une santé !  C'est si fragile, le vivre-ensemble !
Nous ne sommes donc pas en mesure de nous offrir des voeux faciles, à toute épreuve !  Nous sommes, vous et moi, si fragiles devant la vie, qui va comme elle peut.
Finalement, nous n'avons sans doute qu'une chose à nous souhaiter: oser vivre l'année qui vient, comme elle viendra...
J'ai cité dans mon homélie de la nuit de Noël ce bel appel de Jaurès : "Il faut rallumer tous les soleils !"  A chacun de nous de s'y employer, même si la flamme de notre vie est bien faible.
Je vous laisse aussi en méditation ce merveilleux conseil de Frère Roger, de Taizé : "Ne l'oublie pas !  Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe..."
"La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée !"  (Jean 1/5)